• Maman
  • Conseils

Adolescence : ce qu'il faut savoir sur son premier soutien-gorge

Article par , le 15/02/2012 à 11h34 , modifié le 15/02/2012 à 11h59 0 commentaire

Votre fille n'est plus un bébé. L'heure du premier soutien-gorge a sonné. Il faut savoir que le premier soutif n'arrive pas au même âge pour toutes les filles mais les interrogations sont les mêmes.

Comment demander à sa maman ou à son papa son premier soutien-gorge ? A partir de quand faut-il en porter ? Lequel choisir car il en existe des tas (avec des dentelles, en coton, en soie, sobres, à balconnets, sans armature...) ? Détendez-vous, la direction de Dim Kids vous donne quelques conseils pour faire le bon choix.

Son premier soutien-gorge... on le choisit comment ?

En fonction de sa poitrine : on détermine si on a besoin de beaucoup de soutien ou au contraire un soutien léger (soutien-gorge à armatures ou un soutien-gorge triangle sans armature) ; si on veut qu'il se voit (imprimé coloré à froufrou ou au contraire un soutien-gorge uni lisse) ; si on veut gommer les petits défauts de la poitrine naissante (avec ou sans mousse).

Quel âge pour le premier soutien-gorge ?

Tout dépend de chaque jeune fille, et à partir de quel âge elle développe de la poitrine. Généralement à partir de 10 ans/ 12 ans.

Le premier soutien-gorge doit-il être avec ou sans armature ?

Tout dépend de la poitrine de la jeune fille : si la poitrine commence à peine à pousser, il faut privilégier un soutien-gorge sans armature, autrement porter son choix sur un soutien-gorge avec des armatures pour un meilleur maintien (cela évitera une poitrine tombante par la suite ou des problèmes de dos).

Comment connaître ses mensurations ?

En mesurant son tour de poitrine (en-dessous de la poitrine et à la pointe du sein). Une grille de mensuration existe pour chaque marque.

Comment saura-t-elle si son premier soutien-gorge est confortable ? Bref si c'est le bon !

Le soutien-gorge idéal est celui que l'on ne sent pas ! Le dos du soutien-gorge doit être droit dans le dos (ne pas remonter dans le dos), les bretelles ajustées et la poitrine enveloppée dans les bonnets (l'armature ne doit pas rentrer dans la poitrine). Le soutien-gorge ne doit pas écraser la poitrine.

Quelle est la matière à privilégier pour les jeunes filles ?

Le coton élasthanne est généralement privilégié pour les jeunes filles (confort)  mais on trouve également des soutiens-gorges en microfibre qui permettent un effet lisse sous le tee-shirt et une extra douceur.

Quelles sont les caractéristiques dont il faut tenir compte pour choisir le bon soutien-gorge ?

La taille bien entendu, la matière, les finitions, les doublures (pas d'irritation s'il y a une doublure) et la forme du soutien-gorge : elle doit être adaptée à la poitrine (toutes les formes ne vont pas à toutes les poitrines).

Il existe des tas de soutiens-gorges différents... comment s'y retrouver pour une jeune fille ?

Il faut que la jeune fille se rapproche des rayons "enfant/ado" et elle trouvera des soutiens-gorges adaptés à son âge et sa poitrine. A cet âge, on s'attarde moins sur les matières très féminines type dentelle et broderie, mais davantage vers des coton-élasthanne, microfibre et petits détails (nœuds, petit bijou...).

Pour une mère de famille, l'achat du premier soutien-gorge de sa fille est un moment important. Comment en parler avec elle ?

Il faut être à l'écoute de sa fille et de ses demandes. Les jeunes filles ne souhaitent pas toujours parler de ce sujet parfois délicat, mais il ne faut pas hésiter à aller vers elles et demander si elles ont besoin d'un premier soutien-gorge : l'accompagner dans une grande surface ou chaîne de lingerie pour choisir ensemble le soutien-gorge idéal.

Que pensez-vous des brassières ? Sont-elles sans danger pour la poitrine de nos jeunes filles ?

Les brassières sont généralement choisies lorsque la poitrine de la jeune fille n'est pas assez développée, avant l'achat d'un premier soutien-gorge. Sans armature, elles peuvent tout de même bien maintenir (certains ont des basques ou élastiques permettant un léger maintien : exemple Brassière microfibre de DIMGIRL) et ne représentent aucun danger pour les poitrines naissantes.

Gardez à l'esprit que la principale fonction d'un soutien-gorge est de maintenir les seins en répartissant leurs poids sur les épaules et le dos. Selon le corps médical, le port d'un soutien-gorge en-dessous d'un bonnet A n'est pas nécessaire. En revanche, il est recommandé à partir d'un bonnet B.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience