Activités extrascolaires : un professeur de sport en parle

Article par Julie LEMIERE , le 28/09/2011 à 12h22 , modifié le 28/09/2011 à 12h29 0 commentaire

Les personnes les plus à même d'en parler sont bien entendu les encadrants. Nous leur avons demandé leurs avis sur les activités qu'ils proposent et les mises en garde. Témoignage, Cyril, professeur d'athlétisme.

A quel âge peut-on commencer l'athlé ?

En général, les plus petits ont aux alentours de 6 ans, mais je sais que certains clubs les prennent en "baby athle"  pour un période d'initiation.

Combien de temps durent les cours ?

Dans notre club, nous proposons au choix, une à deux sessions d'une heure et demie. En comptant l'échauffement, c'est le temps minium pour réussir à faire un maximum de choses intéressantes.

Quels avantages offrent ce sport ?

L'athlé est un sport très complet qui implique de coordonner ses mouvements. La course, le saut de haie, saut en longueur ou en hauteur permettent de travailler de différentes façons. Nous avons parfois des enfants qui courent très bien mais sont par contre incapable de sauter haut, et inversement. En plus, l'athlétisme est un sport qui se pratique aussi bien individuellement que collectivement. Les relais, par exemple, développent vraiment l'esprit d'équipe, c'est toujours impressionnant de voir à quel point les enfants s'encouragent entre eux.

Quels problèmes rencontrez-vous parfois ?

En fait, avec les enfants tout se passe toujours très bien jusqu'à ce que leurs parents leur mettent la pression pour les compétitions. La première année, quand ils ne sont pas habitués, ils redoutent tellement de décevoir leurs parents qu'après ils ne veulent plus faire aucune rencontre, ce qui est dommage car ce n'est pas évident de les remotiver par la suite.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience