• Maman
  • Conseils

Accouchement : les petits maux de la période des suites de couches

Article par , le 18/01/2012 à 12h02 , modifié le 18/01/2012 à 12h18 0 commentaire

Vous avez mis votre bébé au monde après neuf longs mois de grossesse. Lors des premières semaines après l'accouchement, vous allez connaître une période de convalescence.

En effet, votre corps doit se remettre doucement mais sûrement. Vous allez devoir gérer des petits maux comme les suites de couches. Qu'est-ce que c'est ? Le point sur cette période post-natale riche en bouleversements physiques et psychologiques.

Qu'est-ce que les suites de couches ?

C'est la période entre l'accouchement et l'apparition des règles (retour de couche). Elle dure environ six semaines. En revanche, si la jeune mère de famille donne le sein à son bébé, le retour de couches est différé et survient après l'arrêt de l'allaitement.

Les suites de couches immédiates surviennent après un accouchement

Elles correspondent aux deux heures qui suivent la naissance de bébé. Durant la période des suites de couches dites immédiates, bébé et maman restent sous surveillance en salle de naissance car il existe de nombreux risques. Médecin et sage-femme vont régulièrement vérifier que l'utérus de la mère de famille se contracte bien. Dans le cas contraire, il y a un risque d'hémorragie. Ils doivent aussi surveiller l'état des pertes, la tension artérielle, l'expulsion du placenta et alimenter le bébé. L'équipe médicale vous fera aussi des points de sutures si nécessaire.

Vous pourrez l'allaiter ou lui donner le biberon. Le réflexe de succion de votre bébé est le plus fort au cours des six premières heures. Le saviez-vous ? Après deux heures environ de surveillance, il n'y a eu aucune complication. Vous pouvez donc remonter  dans votre chambre. Durant votre séjour à la maternité, la sage-femme vous aidera à faire votre toilette vulvaire afin de surveiller votre utérus, vos pertes et vos points de suture en cas d'épisiotomie par exemple. Découvrez le vrai/faux sur l'épisiotomie en cliquant ici.

Les suites de couches plus tardives

Elles se traduisent par des saignements appelés lochies. Ils peuvent être abondants surtout après une césarienne ou une naissance multiple. La couleur et les odeurs de ces saignements plus abondants au cours des premiers jours seront surveillées pour vérifier qu'il n'y a pas d'infection. Ils durent une dizaine de jours avant de disparaître au bout de deux ou trois semaines. Pour info, ces saignements sont de couleur rouge les premiers jours puis deviennent rosés et marron et plus clairs. Si ces saignements se prolongent au-delà de trois semaines et dégagent une mauvaise odeur, il faut consulter.

Les petits maux durant la période des suites de couches

Sur le plan psychologique, vous allez très probablement connaître des périodes radieuses mais aussi peut-être dépressives. Vous pourrez vous sentir dépassée par les évènements. Sur le plan physique, vous ressentirez beaucoup de fatigue, des douleurs notamment dans les articulations, les bras et les cervicales et des petits maux : constipation, sensations d'engorgement des seins, douleurs autour du mamelon, mal au dos, hémorroïdes ou encore fuites urinaires. Ces maux vont disparaître peu à peu mais vous devez consulter le médecin en cas de doute.

Et puis il y a le retour de couches qui correspond au retour des règles.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience