• Maman
  • Conseils

7 conseils pour bien choisir l'orientation de son ado

Article par Caroline RABOURDIN , le 19/04/2012 à 10h20 , modifié le 19/04/2012 à 10h35 0 commentaire

La fin de l'année scolaire approche à grands pas et votre enfant continue de s'interroger sur son avenir. Comment le guider et l'aider à faire le bon choix ? Explications.

Ecoutez votre enfant
Votre enfant, adolescent, émet le souhait d'apprendre l'espagnol alors que toute votre famille ne jure que par l'allemand ? Il veut se lancer dans le russe ou le chinois ? Ecoutez ses arguments. Après tout, le chinois est une langue d'avenir, non ? Et puis, l'orientation est une manière de confronter votre ado à ses propres choix. De manière générale, il est toujours préférable qu'un enfant choisisse une option par passion. Il étudiera ainsi plus volontiers et saura surmonter les difficultés. Mais prévenez-le : une seconde langue s'étudie pendant plusieurs années. Et il est souvent ardu d'en changer. Pas question donc de faire de l'italien, juste parce que Vanessa a choisi cette option. Responsabilisez votre adolescent face à sa décision. Pesez le pour et le contre avec lui, puis soutenez-le. 

Imaginez ensemble son avenir
Si votre enfant est en seconde et qu'il hésite entre la filière scientifique et économique et sociale, projetez-vous avec lui dans le futur. Dans quel métier s'imagine-t-il ? Listez toutes les professions qui l'intéressent et faites le point. En effet, après le bac, certaines écoles ne recrutent parfois que des profils scientifiques. C'est le cas notamment du cinéma. Si votre adolescent envisage de devenir réalisateur, la filière S est donc tout particulièrement recommandée. 

Sachez le prévenir
C'est une réalité : de nombreuses filières débouchent sur le chômage. Qu'il s'agisse de faire du théâtre, de la psychologie ou du journalisme, le constat est le même et pas toujours très positif. Par ailleurs, certaines études aboutissent à des métiers peu rémunérateurs, contrairement à ce qui peut être annoncé en début de cursus. Pour y voir plus clair, n'hésitez pas à faire quelques recherches et à poser les questions qui fâchent lors des journées portes ouvertes. Mieux vaut être au courant de la situation avant de s'inscrire.

Une école prépa : pourquoi pas ?
On entend à peu près tout et n'importe quoi sur les écoles préparatoires. Résultat : de bons éléments se laissent parfois impressionner par ces discours et renoncent avant même d'avoir tenté leur chance. Si votre enfant est un excellent élève, pourquoi ne pas l'inciter à faire une prépa ? Bien sûr, il faudra travailler dur. Mais il pourra ensuite intégrer une prestigieuse école. Cependant, là encore, tout n'est pas rose. Même après une prépa, certains établissements ne garantissent pas un métier à leurs élèves, même brillants. Mieux vaut donc être vigilant et bien se renseigner.  

Visitez les établissements
Les brochures et les sites Internet des écoles ont tout pour charmer les futurs étudiants. Malheureusement, la réalité est parfois différente. Si vous le pouvez, rendez-vous aux portes ouvertes des établissements. Non seulement, cela vous permettra de voir les locaux, le parc informatique, les conditions de travail. Mais aussi de rencontrer des professeurs, des élèves et de se faire une idée de l'ambiance qui règne dans ces murs, et des débouchés qu'offrent l'école. 

Ouvrez les yeux
Lors de ces journées portes ouvertes ou au moment des inscriptions, les directeurs ne tarissent pas d'éloges sur leur établissement. Là encore, gardez un œil critique. Les débouchés sont-ils réels ? Correspondent-ils aux postes que l'on décrit dans la brochure ou faudra-t-il suivre une formation complémentaire ? L'école est-elle reconnue par l'Etat ? Par la profession ? Des stages sont-ils prévus et si oui, existe-t-il des partenariats avec des entreprises ? Sinon faudra-t-il se débrouiller seul pour en dénicher un ?  

Privilégiez des liens forts avec l'entreprise
On fait souvent le reproche aux facultés et aux écoles d'être trop éloignées du monde de l'entreprise. Assurez-vous que l'établissement choisi par votre adolescent a des liens étroits avec le monde du travail. Un stage permet de se faire une meilleure idée de son travail. Et d'ouvrir les yeux sur la réalité d'un métier. Privilégiez donc des établissements où des stages sont nécessaires pour valider un cursus. Votre ado acquerra ainsi de l'expérience et commencera à tisser son réseau, nécessaires pour entrer sur le marché du travail.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience