• Maman
  • Conseils

5 conseils pour aider son bébé à faire ses nuits

Article par Anne-Flore GASPAR-LOLLIOT , le 25/02/2013 à 17h39 , modifié le 25/02/2013 à 17h49 0 commentaire

Si vous êtes une jeune maman aux yeux cernés qui vient d'accoucher et dont le bébé ne fait pas encore ses nuits, ce qui suit est très susceptible de vous intéresser !

Mais pourquoi ne dort-il pas ?
La vraie question est plutôt « mais pourquoi ne dort-il pas "comme moi" ? ». En effet, si un nouveau-né se réveille plusieurs fois par nuit pendant les 3 premiers mois environ, c'est d'abord et surtout parce qu'il continue de vivre au rythme intra-utérin dans lequel il a baigné pendant 9 mois : pas de distinction jour/nuit et des siestes quand il en avait envie ! Voici donc quelques conseils et astuces à adopter pour mettre son horloge biologique au diapason de la vôtre.

Rendez-vous disponible
Tous les pédopsy s'accordent sur ce point : les bébés sont de vraies « éponges à émotions ». Ainsi donc, inutile de coucher bébé en espérant le voir paisiblement plonger dans les bras de Morphée si vous êtes vous-même stressé(e), épuisé(e), impatient(e) ou tracassé(e). Si vous ne vous sentez pas pleinement disponible ou serein au moment de le coucher, passez le relai à votre conjoint(e).

Préparez-le
Afin de le mettre dans les meilleures conditions qui soient pour dormir une nuit complète (ou du moins, la plus longue possible), veillez à ce que bébé soit bien rassasié au moment du coucher, à ce qu'il ne soit pas gêné par un rot qui pourrait gâter son sommeil, et à ce qu'il soit simplement bien, c'est à dire dans une tenue confortable, ni trop chaude ni trop froide.

Régulez-le
Dès le plus jeune âge, adoptez un rituel et surtout un horaire de coucher FIXES. Un nourrisson - et a fortiori un enfant - ont besoin de ré-gu-la-ri-té. Ainsi, procédez chaque soir au même enchaînement, par exemple bain, biberon, berceuse puis berceau.
Par ailleurs, afin qu'il apprenne à bien différencier le jour de la nuit, veillez à ce que sa chambre ne soit pas plongée dans le noir au moment de la sieste et inondée de lumière au moment du coucher. Si vous devez vous lever pour le nourrir en pleine nuit, n'allumez qu'une lampe à très faible intensité lumineuse (ou dans une pièce voisine) et chuchoter pour bien lui signifier que c'est la nuit.

Sécurisez-le
Après 9 mois passés dans l'étroitesse rassurante de la cavité utérine, imaginez le choc pour un nouveau-né qui se retrouve perdu dans l'immensité d'un lit à barreau ! Nombre de sages-femmes ou de pédiatres recommandent d'ailleurs d'installer bébé dans une nacelle ou un couffin pour ses premières nuits à la maison, afin de recréer le cocon apaisant qu'il connaissait dans le ventre de maman. En journée, lorsqu'il est éveillé et bien disposé, prenez l'habitude de le laisser quelques minutes dans son lit afin qu'il se familiarise avec sa chambre et qu'il s'y sente bien, même seul.
En voyage, n'hésitez pas à emporter tout doudou ou boîte musicale qui lui rappellerait la maison et le rassurerait.

Rusez
Si bébé se réveille plusieurs fois par nuit sans forcément avoir faim, attendez un peu avant d'accourir et de le sortir du lit. Si ses pleurs ne cessent pas, vous pouvez vous rendre à son chevet et lui caresser le ventre en fredonnant des mots rassurants tout en le laissant couché. Vous pouvez aussi accrocher un foulard ou tout autre tissu portant votre odeur au-dessus de sa tête (attention au risque d'étouffement). Certains bébés sont aussi rassurés de sentir les parois de leur lit contre leur tête. Quant à l'emmaillotage, il fait ses preuves depuis des siècles et des siècles !

Bon à savoir :
Vous souhaitez offrir le kit parfait à une maman débutante éreintée ? La Couverture MiracleTM de Red Castle (à partir de 27,90 €) accompagnée de la bible en la matière, Mon bébé fait ses nuits en 9 semaines ! (éditions Josette Lyon, 16,90 €) de la spécialiste du sommeil programmé Shari Mezrah, devraient lui plaire.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience