• Maman
  • Conseils

4 astuces pour apprendre la propreté à bébé

Article par Caroline RABOURDIN , le 31/05/2012 à 18h16 , modifié le 31/05/2012 à 18h23 1 commentaire

La propreté n'est pas une mince affaire, tant pour les parents que les enfants. Suivez nos conseils pour apprendre la propreté à bébé en douceur.

Choisissez un pot attrayant
Les enfants ont souvent peur des toilettes, craignant de tomber dans la cuvette et d'être aspirés par la chasse d'eau. Pour dédramatiser la situation, achetez un pot sympa et coloré à votre bambin et précisez-lui que les WC sont pour les plus grands. Personne ne le forcera à aller dessus.

Le pot fait souvent brusquement son apparition au moment de l'apprentissage de la propreté. Lorsque le moment approche, placez le pot en évidence dans la salle de bains pour que votre enfant se familiarise avec ce drôle d'objet. Puis, mettez-le à sa disposition dans les toilettes. Enfin, veillez à ce que la porte des WC soit toujours ouverte. Il pourra alors s'y rendre quand il le souhaitera. 

Ne l'obligez pas
Ce n'est qu'autour de 15-20 mois que bébé peut contrôler ses sphincters, ces muscles qui ferment la vessie et l'anus. Inutile donc de le gronder s'il fait dans sa couche à 10 mois. C'est tout à fait normal. Comment savoir s'il est prêt pour le pot ? Bébé se lève, marche et s'assoit comme un grand. Par ailleurs, il veut imiter les adultes et s'intéresse à la cuvette des WC. Profitez-en pour lui montrer le pot et lui expliquer son usage. Surtout, ne l'obligez pas à faire dedans s'il n'est pas encore prêt. Mais laissez le pot aux toilettes au cas où il aimerait tenter. De même, ne le laissez pas pleurer dessus. Si ce n'est pas pour aujourd'hui, ce sera pour une autre fois.

Félicitez votre bambin
Votre enfant a réussi à faire une commission dans le pot ? Complimentez-le ! Pour lui, c'est une victoire, et surtout, le signe qu'il grandit et n'est plus un bébé. Pour l'aider à y aller à chaque fois que le besoin se fait sentir, pensez aussi à l'habiller en conséquence avec des vêtements faciles à enlever. Pour autant, inutile d'assister à la séance pipi de votre bambin. Lui aussi a besoin d'intimité.

Faites preuve de patience
Tout apprentissage observe des ratés, comme arriver trop tard sur le pot. Ne le grondez pas. D'ailleurs, sachez que la propreté nocturne est plus longue à acquérir. Pour inciter votre petit à se soulager, présentez-lui le pot le matin juste après le lever, avant la sieste, avant d'aller dormir le soir... Enfin, n'oubliez pas que chaque enfant avance à son rythme et que les petites filles sont plus précoces que les garçons dans ce domaine. Quoi qu'il en soit, rassurez-vous, votre enfant réussira à être propre. Il faut juste parfois un peu de patience !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience