• Maman
  • Conseils

10 bonnes raisons de ne plus avoir peur de l'accouchement

Article par Caroline Cros , le 30/09/2013 à 10h00 , modifié le 30/09/2013 à 11h29 0 commentaire

Enceinte ou non, la peur de l'accouchement est un sentiment légitime. Plurielles va tenter de vous rassurer en 10 points pour aborder ce moment en toute sérénité.

Toute femme qui désire donner la vieou qui s'apprête à le faire, se pose une multitude de questions surle fameux jour J : Vais-je avoir mal ? Est ce que je prends un risqueavec la péridurale ? Et si il y a des complications ? Mesdames,DE-DRA-MA-TI-SEZ ! Voici 10 bonnes raisons de ne plus avoir peur !

 

Raison n°1 : Une naissancen'est-elle pas le plus beau jour d'une vie ?

Ce jour-là seraincontestablement le plus beau jour de toute votre vie. Durant 9mois, vous avez porté, aimé et imaginé ce petit être ! Le jour J,la peur et l'anxiété vont laisser place à la joie etl'émotion.Vous allez avoir un bébé, devenir maman. Il n'y a pas de mots pourdécrire le bonheur que vous ressentirez ce jour-là.

 

Raison n°2 : Bonne nouvelle : Nousne sommes plus au Moyen-Age !

Ni à l'époque denos arrières grands-mères qui risquaient leur vie pour donnernaissance à leurs enfants. Aujourd'hui, même si le risque zéron'existe pas, les cas de décès en couches sont extrêmementrarissimes. L'environnement ultra médicalisé et ultra sécurisédes salles d'accouchement permet d'agir immédiatement etefficacement en cas de complications. Sachez qu'un bon suiviobstétrical durant toute la grossesse permet d'écarter tout risquede complications durant l'accouchement.

 

Raison n°3 : Vous êtes incollable,vous pourriez presque envisager une reconversion professionnelle !

Durant 9 mois, vous avez posé toutesles questions, même les plus ridicules à l'équipe médicale quivous suit. Vous connaissez sur le bout des doigts le déroulement del'opération et vous êtes incollable sur la péridurale etl'épisiotomie.

 

Raison n°4 : Vous avez suivi lescours de préparation à l'accouchement telle une élève assidue !

Vous n'avez loupéaucune de vos séances de préparation à l'accouchement. Vousconnaissez sur le bout des doigts les exercices de respiration et derelaxation. C'est sûr, vous saurez comment réagir pour gérer vosémotions.

 

Raison n°5 : Votre sage-femme estdevenue votre meilleure amie

Vous connaissezl'équipe médicale qui sera en charge de votre accouchement, et ellevous connait. Vous leur avez parlé de vos angoisses et de voscraintes alors soyez tranquille. Votre sage-femme sera là pour vousrassurer et vous aider à calmer vos douleurs. N'oubliez pas qu'ellea l'habitude de voir des futures mamans dans tous leurs états, vousn'êtes ni la première ni la dernière.

 

Raison n°6 : Votre conjoint sera làpour vous rassurer, brumisateur en main !

On est toujoursplus sereine lorsque l'on sait que le papa assistera àl'accouchement. Il sera présent pour vous soutenir et profitez en,vous pourrez tout vous permettre il ne vous en voudra pas : mauvaisehumeur, hurlements, reproches, griffures … Il sera là pour vouschouchouter et répondre à vos moindre désirs.

 

Raison n°7 : Vous avez décidé dene pas écouter les expériences des autres !

Quoi de plusangoissant que d'écouter les expériences malheureuses etdouloureuses des personnes bienveillantes (malveillantes?) ? Amie,cousine, voisine ou simple connaissance, faites abstraction deslégendes urbaines. Chaque expérience est différente.

 

Raison n°8 : La césarienne ? Mêmepas peur !

Vous êtesinformée sur l'éventuel déroulement d'une césarienne. Vous savezdonc que cet acte chirurgical est aujourd'hui totalement maîtriséet que les risques de complications sont extrêmement bas. Denombreuses femmes restent éveillées durant l'intervention et voientnaître leur bébé grâce à la péridurale. Certes, la cicatricepeut être douloureuse et vous risquez d'être gênée durant les 48heures qui suivent mais votre sage-femme sera présente pour calmervos douleurs.

 

Raison n°9 : La péridurale ? Paspeur non plus !

Certes, unaiguille ça ne fait jamais plaisir. Mais sachez que la pose d'unepéridurale passe presque inaperçue ! En effet, avant de poser lecathéter qui diffusera le produit analgésique, l'anesthésiste vousinsensibilisera la zone avec une minuscule aiguille. En une dizainede minutes vous direz adieu à la douleur des contractions ! Magique!

 

Raison n°10 : La peur est unsentiment légitime

Qu'il s'agisse devotre première grossesse ou non, appréhender l'accouchement est unsentiment tout à fait normal. Chaque expérience est différente etl'inconnu ne rassure pas. Ne vous enfermez pas dans votre bulled'anxiété. Parlez de vos craintes au personnel médical qui voussuit. Cela vous fera du bien d'évacuer et vous verrez que vousn'avez pas de quoi vous inquiéter !  

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience