Famille recomposée : "Plus d'une fois, j'ai failli partir"

Article par Caroline RABOURDIN , le 22/10/2009 à 18h18 , modifié le 23/10/2009 à 10h32 0 commentaire

Pour Célina et Gaëtane, la famille recomposée est loin d'être une sinécure. Pour la première, les tensions se sont apaisées, alors que Gaëtane, elle, a préféré mettre un terme à cette expérience.

Célina, 35 ans :
"Je sortais d'une longue histoire d'amour quand j'ai rencontré Fabien. J'avais 28 ans. Il ne m'a jamais caché qu'il avait un fils mais il le gardait un week-end sur deux uniquement. De mon côté, je n'avais pas d'enfants. Au début, tout le monde m'a prévenu : « tu vas voir, ça ne va pas être facile ». Je ne voulais pas les croire mais très vite, la situation s'est envenimée. Télécommandé par sa mère, son fils me faisait toutes les misères du monde. Je m'énervais mais Fabien me reprochait toujours de ne pas assez m'affirmer. Plus d'une fois, j'ai failli partir. Mais j'ai tenu le choc. Et puis, en grandissant, son enfant a fini par ouvrir les yeux sur sa maman. Maintenant, je me sens enfin appréciée et respectée même si ça n'a pas toujours été facile."

Gaëtane, 46 ans :
"J'ai été mariée pendant 14 ans. De cette union sont nés Julien et Gabriel. Puis leur père a décidé de refaire sa vie avec une autre femme et nous a quittés. Je me suis retrouvée seule avec mes deux fils. Quand j'ai rencontré Pablo, ça a été une bouffée d'air. Il était drôle, généreux... Un type formidable ! Nous avons donc décidé d'emménager ensemble : moi avec mes fils, lui avec sa fille unique. Quelle peste ! Elle m'a fait tous les coups les plus tordus. Un jour, elle a même mis mes affaires dans une valise qu'elle a posée sur le seuil de la porte. J'ai cru rêver. Mais le problème, c'est que son père la défendait contre moi. Je ne pouvais rien dire. Un jour, elle a été tellement odieuse, que j'ai fini par partir."
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience