Famille recomposée : l'autorité, un rôle à définir

Article par Caroline RABOURDIN , le 22/10/2009 à 18h17 , modifié le 23/10/2009 à 10h31 0 commentaire

Les bambins de votre conjoint ont encore fait une bêtise. S'il ne s'agissait que de vous, ils auraient reçu une bonne punition mais avec les enfants de l'autre comment réagir ?

Lorsqu'une maladresse est commise par un enfant de votre conjoint et si elle est insignifiante et involontaire, vous pouvez régler cette affaire entre vous. Quitte à en faire votre petit secret qui peut aboutir sur une certaine complicité. Si elle est plus grave et contraire à vos principes en matière d'éducation, référez-en à votre compagnon pour connaître la marche à suivre. Est-ce à vous de sévir ou reprend-il les rênes ? Quoi qu'il en soit, son enfant doit vous respecter. S'il l'oublie, c'est à vous de réagir.

Veillez à appliquer le même barème pour les bêtises, à vos enfants. Ils ne comprendraient pas qu'en faisant la même sottise, ils s'attirent vos foudres alors que vous n'avez rien relevé chez les enfants de votre compagnon. Cela pourrait faire naître des tensions mais aussi des rancœurs.

Plus les enfants sont jeunes, plus ils s'entendent bien. Ils ont vécu la séparation de leurs parents et l'arrivée d'une nouvelle famille dans leur vie. Le problème survient surtout à l'adolescence quand le jeune est en crise d'identité. Pour dénouer les tensions avant qu'elles n'éclatent, prenez le temps d'organiser des rendez-vous en tête-à-tête avec chacun de vos enfants. Cela les rassurera et leur permettra d'exprimer leurs craintes et leurs frustrations. A vous ensuite d'en tenir compte.

Si les conflits sont trop vifs et que vos bambins en pâtissent, peut-être est-il trop tôt pour vous de refonder un foyer. Continuez de voir votre compagnon mais en vivant séparément, le temps que les enfants grandissent et que les tensions s'apaisent.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience