• Maman
  • Enfants

Que faire face aux douleurs de croissance ?

Article par Frédéric Danilewsky , le 24/01/2007 à 10h11 , modifié le 01/03/2007 à 18h31 1 commentaire

Votre enfant grandit et se plaint de douleurs aiguës dans les jambes. Pas de panique, 10 à 20 % des enfants font l'expérience des douleurs de croissance entre l'âge de 5 et 12 ans. Les douleurs de croissance ! Mais qu'est-ce que c'est ?

Les symptômes 
Les douleurs de croissance surviennent la plupart du temps la nuit ou en fin journée. Elles peuvent parfois être très douloureuses et réveiller les enfants. Elles se localisent principalement dans les membres inférieurs. Les symptômes apparaissent au niveau des tibias, du péroné ou derrière les genoux. La durée de ces douleurs est variable mais elles disparaissent toujours le matin au réveil. Ces crises peuvent survenir de un à quelques jours par mois, disparaître rapidement ou au bout de plusieurs années.

Des causes encore mal connues
Les causes de ces douleurs sont mal connues. Elles sont pourtant réelles et très répandues chez les enfants en pleine croissance. Les avis divergent et il semble que ces symptômes apparaissent plus particulièrement chez les enfants très actifs ou à la croissance rapide. Elles résulteraient de tensions et de tractions dues à la croissance entre le squelette, les muscles et les ligaments. Elles sont le plus souvent très déroutantes pour les parents qui se retrouvent face à un mal inexpliqué et soudain. Quelques gestes simples suffisent pourtant à sécher les larmes et calmer la douleur.

Des traitements simples
Les remèdes sont simples. Ces douleurs sont la plupart du temps bénignes et quelques gestes suffisent à les faire disparaître. En effet, des massages ou du paracétamol suffisent à faire disparaître les symptômes.
En revanche, si ce mal est déconcertant pour les parents, il l'est également pour les enfants. Au-delà du traitement des symptômes, il faut rassurer votre enfant et lui faire comprendre que ce qui lui arrive n'est pas grave. Il va guérir et la douleur disparaîtra avec le temps.
Restez tout de même vigilants. En cas de doute, n'hésitez à aller voir un médecin pour avoir un diagnostique plus approfondi. Un examen, peut révéler un autre problème plus grave à traiter sans attendre.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience