Petits maux de vacances : au jardin, à la campagne

Article par Aurore CHARLOT , le 29/05/2007 à 15h39 , modifié le 11/07/2008 à 18h58 0 commentaire

Piqûres de guêpes, piqûres de moustiques ou morsures de serpents : nos conseils pour soigner les petites blessures de la famille pendant des vacances à la campagne.

Les piqûres de guêpe ou d'abeille

Dehors, sous les parasols, au bord de la piscine, au pied du mûrier, on surveille les plus petits, on se détend aussi. Et on ne voit pas toujours la guêpe sournoise qui leur tourne autour ! Si bébé se fait piquer, le premier réflexe, c'est de retirer rapidement le dard avec une pince à épiler propre, ou en appuyant avec le plat d'un couteau. Appliquez ensuite un désinfectant, et éventuellement un pansement (surtout s'il est piqué sous le pied). La bonne nouvelle : la douleur liée au venin s'estompe au contact de la chaleur, et on peut aider avec du paracétamol. La mauvaise : si votre enfant est allergique, ou s'il est piqué à un endroit sensible (les paupières, la bouche), mieux vaut faire appel à un médecin. De même, s'il a carrément avalé la guêpe, filez à l'hôpital. Une piqûre dans la gorge peut provoquer un gonflement important (œdème) et bloquer la respiration en quelques minutes.

Le truc : évitez de donner à boire à votre petit dans des tasses ou des bouteilles opaques (type canette). Versez plutôt sa boisson dans un verre pour vérifier que rien n'est tombé dedans. Côté prévention, évitez les vêtements aux couleurs vives, qui attirent davantage les guêpes et les abeilles, et ne laissez pas les bébés se promener pieds nus sur l'herbe. Enfin, apprenez aux plus grands à ne pas faire de grands mouvements affolés face aux guêpes, car elles le ressentent comme une menace et piquent pour se défendre.

Les piqûres de moustiques 

En Europe, les piqûres de moustiques sont bénignes, mais elles génèrent de vives démangeaisons, et le grattage provoque des écorchures qui peuvent s'infecter. Bref, la priorité, c'est de calmer l'irritation, par des liquides ou des crèmes spécifiques. Là encore, si bébé se fait piquer autour des yeux, dans la bouche ou dans la gorge, si c'est un nourrisson, s'il fait une réaction allergique, si ses écorchures sont infectées, si les piqûres sont multiples, mieux vaut consulter un médecin.

Si vous partez avec bébé dans les pays tropicaux, méfiance. Là-bas, les moustiques peuvent transmettre des maladies très dangereuses comme le paludisme. Il convient alors de prendre un traitement préventif.

Le truc : on ne lésine pas sur les produits répulsifs et les moustiquaires ! Attention cependant, les répulsifs ne sont pas adaptés aux enfants de moins de 30 mois. Et si bébé est malgré tout piqué, pour éviter tout risque d'infection, on nettoie la piqûre à l'eau savonneuse et on désinfecte deux fois par jour.

Les morsures de serpents

Des vipères et des couleuvres qui se cachent dans les broussailles (et sont assez peureuses), seule la première est dangereuse, mais heureusement rare sous nos latitudes. La morsure de vipère se à ses deux petits trous violacés distants d'un demi centimètre. Seul traitement efficace : le sérum antivenimeux. Mais ne l'injectez pas vous-même, car il y a risque de choc allergique. Avant tout, il faut allonger l'enfant, désinfecter la morsure, immobiliser le membre et le comprimer jusqu'au tronc avec une bande Velpeau, puis filer à l'hôpital en l'allongeant sur la banquette arrière de la voiture.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience