Expliquer

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 27/09/2006 à 10h10 , modifié le 27/09/2006 à 10h11 0 commentaire

Toutefois, si elles apaisent, les preuves d'amour envers l'enfant ne suffisent pas. Pour mieux se repérer dans sa nouvelle vie et comprendre ce que l'avenir lui réserve, un enfant a aussi besoin d'explications. Besoin de paroles. " Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose ", affirmait Freud. " Aux parents qui se séparent et qui viennent me consulter pour me faire part de leur désarroi, souligne Loïc Lamoureux, chercheur au CNRS, je conseille toujours d'être transparents. Et d'annoncer ensemble, aux enfants, la décision qu'ils ont prises. Chacun a le droit de connaître la vérité. "

Mais quels mots utiliser pour ne pas les blesser ? Des mots simples. Des mots jutes. " On peut s'autoriser à être triste. Mais il faut surtout écouter la tristesse de ses enfants, la comprendre et tenter de l'adoucir. Le mieux est de réunir tout le monde dans le salon, d'exposer la situation et de rester ouvert à chaque question posée. " Celles-ci sont généralement d'ordre pratique et concernent le plus souvent leurs repères identificatoires : l'école - est-ce que je vais pouvoir garder mes copains ? -, la maison - va-t-on déménager ? -, la famille - est-ce que je serai séparé de mes frères et sœurs ?



 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience