Petits maux de vacances : au bord de la mer

Article par Aurore CHARLOT , le 29/05/2007 à 15h41 , modifié le 24/04/2009 à 12h05 0 commentaire

Piqûres de méduses, coups de soleil, insolations... Tous nos conseils pour éviter de passer vos vacances chez le médecin.

Les piqûres de méduses

Belle et aérienne dans l'eau, la méduse a beaucoup moins fière allure sur le sable, mais elle reste toute aussi dangereuse ! Ses tentacules possèdent des cellules urticantes, qui si vous les touchez, injectent du venin, même si la méduse est échouée depuis plusieurs semaines. La douleur est alors comparable à une brûlure, puis suit une vive irritation. Retirez le plus vite possible les cellules urticantes, car elles continuent de délivrer leur venin après la piqûre. Pour cela, appliquez du vinaigre, de l'alcool, de l'eau javellisée ou même... de l'urine ! Une fois les cellules retirées, finissez par un antiseptique. Et encore une fois, si votre enfant est piqué dans une zone sensible, emmenez-le directement au poste de secours.

Les piqûres de vives

La vive est un petit poisson qui vit dans le sable et aime se prélasser dans les eaux tièdes. Ses épines dorsales sont acérées. Si vous marchez dessus, vous sentirez comme une coupure, puis en une minute la douleur et des fourmillements prendront tout votre pied. Pour un adulte, c'est très douloureux, alors pour un bébé... Pour retirer le venin, le plus simple est de plonger le pied dans un sceau d'eau très chaude (au moins à 40°) pendant une bonne demi-heure. Si vous voyez des fragments d'épines, retirez-les avec une pince à épiler, désinfectez le tout et patientez ! La douleur, ou tout du moins une certaine gêne pour marcher, peut durer quelques jours.

Le truc : jouer au bord de l'eau, c'est l'occasion de mettre à bébé des " méduses ", ces fameuses sandalettes en plastique... Et si vous l'accompagnez dans ses pâtés, sachez que les méduses existent aussi pour adultes !

Les insolations

" Mets ton chapeau ! " On a beau le répéter sur tous les tons, pas toujours facile de faire garder son bob à bébé, surtout dans l'eau. Après quelques heures la tête au soleil, il a mal au crâne, des nausées, et peut même vomir : c'est l'insolation. Il a de la fièvre et son pouls est ralenti. Il faut alors le mettre immédiatement à l'ombre, lui refroidir la tête avec de l'eau froide ou un linge humide et lui donner beaucoup à boire. Le soleil, c'est terminé ! Du moins pendant les heures qui suivent. Enfin, une aspirine avant de dormir est souvent recommandée.

Les coups de chaleur

Bien plus grave que l'insolation, il survient quand il fait très chaud dehors et que l'air ne circule pas. Le risque est particulièrement important chez les nourrissons et les personnes âgées. Le corps n'arrive plus à réguler sa température, qui peut s'envoler à plus de 40°C avec une peau brûlante et sèche. Allongez immédiatement votre bébé à l'ombre, placez des linges humides et frais sur tout son corps et appelez les secours.

Les coups de soleil

La peau des enfants est très fragile. Quelques dizaines de minutes au soleil sans être suffisamment protégés et leur peau chauffe et rougit, plus ou moins brûlée. Dans l'eau, sur le sable ou, pire, sur un bateau, la réverbération est terrible ! Il est donc fortement déconseillé de mettre les enfants en plein soleil entre midi et 17h. Avant et après, on ne quitte pas tee-shirt et chapeau jusqu'à trois ans, et on badigeonne le corps d'écran total de haut en bas. Si malgré tout il y a coup de soleil, rafraîchissez la zone à l'eau tiède, mettez immédiatement votre enfant à l'ombre et évitez-lui le soleil les jours suivants. Enfin, appliquez en couche épaisse une crème anti-brûlure (type Biafine). Si des cloques se forment, c'est que la peau a été brûlée au 2e degré. Il faudra alors acheter des compresses de tulle gras pour protéger et aider à la régénération de la peau, en plus de la crème.

Le truc : l'indice de crème solaire doit être d'au moins 40, et on en met très souvent et surtout après chaque baignade, même celle qui résiste à l'eau, car elle ne résistera pas, ensuite, à la serviette !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience