• Maman
  • Enfants

Il n'aime pas sa maîtresse

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 18/10/2006 à 14h17 , modifié le 10/11/2006 à 11h33 0 commentaire

Depuis la rentrée, vous constatez que votre enfant ne se sent pas à l'aise avec sa maîtresse, que le courant a du mal à passer. Christine Brunet*, psychologue et psychothérapeute, explique de quelle manière aider son enfant.

Comment savoir si un enfant n'aime pas sa maîtresse ?

Le plus souvent, un enfant qui ne se sent pas bien avec sa maîtresse s'en plaint " elle arrête pas de me gronder " ou " c'est Julien son chouchou "... Parfois il ne dit rien, mais son comportement a changé. Il faut alors essayer d'en savoir plus.
Au calme, demandez-lui ce qui se passe en le rassurant : " tu sais que tu peux m'en parler quand tu veux... "

Comment peut-on l'aider ?

Surtout ne commencez pas à critiquer sa maîtresse, car cela le déstabiliserait. Votre enfant a besoin de penser qu'elle lui apprend bien. En entendant critiquer sa maîtresse, il aurait plus de difficultés à suivre en classe.
Restez neutre en utilisant des formules comme : " cette maîtresse est très différente de celle que tu avais l'an dernier, chaque maîtresse a sa méthode ".
Evitez les phrases culpabilisantes comme " mais voyons, tous les enfants aiment leur maîtresse... " et au contraire, dédramatisez. Vous pouvez lui expliquer que c'est souvent ainsi dans la vie, et que l'on n'est pas obligé de bien s'entendre avec les personnes côtoyées dans le travail. N'hésitez pas à prendre exemple sur votre propre expérience " moi aussi je vois des gens à mon travail... Je ne suis pas amie avec tout le monde, mais je travaille bien avec ces personnes... "


Que peut-on faire si le malaise persiste ?

Pour en savoir plus et vous faire une idée, prenez rendez-vous avec la maîtresse et informez-en votre enfant en le rassurant : " je suis ta maman, et c'est normal que je veuille comprendre pourquoi tu ne te sens pas bien à l'école en ce moment ".
Venez avec votre conjoint et parlez du malaise de votre enfant en étant le plus neutre possible : " j'ai l'impression que mon enfant ne se sent pas très bien en classe. Qu'en pensez-vous ? " Discutez et envisagez des solutions avec elle.

Quelles peuvent être ces solutions ?

Tout dépend d'où vient le problème. Peut-être que l'institutrice ne va pas bien en ce moment, et là vous n'y pouvez rien. Expliquez à votre enfant que sa maîtresse traverse une période difficile.
Si d'autres parents se plaignent, consultez les délégués de parents d'élèves qui pourront aborder le problème avec la direction.
Il est possible aussi que votre enfant soit renfrogné ou dissipé en classe. Parlez à l'institutrice des éventuels perturbations dans la vie de famille (naissance, divorce...) qui pourraient expliquer son comportement. Envisagez des solutions avec elle. Votre enfant a peut-être besoin de se coucher plus tôt ou de rentrer à la maison le soir plutôt que de rester à l'étude...Proposez à l'institutrice de refaire un point un peu plus tard.
Enfin, dans les cas extrêmes de brimades, contactez le psychologue scolaire, puis parlez-en au délégué de parents d'élèves et à la direction. Mais ces cas sont heureusement rarissimes.

*Christine Brunet est psychologue clinicienne, psychothérapeute et co-auteur avec Anne-Cécile Sarfati de Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans chez Albin Michel.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience