Tout sur le soutien scolaire : à chaque âge ses besoins

Article par Maya Choppin de Janvry , le 19/10/2010 à 14h40 , modifié le 20/10/2010 à 10h02 0 commentaire

Il est essentiel d'impliquer le jeune dans la décision. Ne choisissez pas sans lui ! Adaptez le soutien scolaire en fonction des besoins de votre enfant.

En primaire : L'aide aux devoir

- L'école propose gratuitement  de plus en plus de soutien après la classe : Plusieurs heures sont débloquées pour faire travailler les élèves en petits groupes.
- La plupart du temps les parents font appel un professeur (via les organismes privés de soutien scolaire)ou  un étudiant! Optez plutôt pour cette dernière solution. L'élève s'identifie plus  facilement à un étudiant qu'à un professeur, car il se sent plus proche de lui.
Notre conseil : Au primaire, l'enfant est encore jeune,  il ne faut pas investir de façon trop précoce les devoirs à la maison.

Au collège, il est temps d'agir !

- C'est le plus souvent en cinquième que les problèmes de comportement surviennent. On observe souvent à cet âge-là un désintérêt pour l'école, qui peut être très conjoncturel mais aussi très violent.
-Pour un collégien, le cours particulier peut devenir une vraie pause dans un emploi du temps qu'il a tendance à ne vouloir construire qu'autour des activités avec les copains.
-Le cours particulier peut permettre aux parents et aux enfants de prendre du recul. Surtout si l'intervenant est un peu "multitâche". Il est parfois aussi important de travailler autant sur les savoirs scolaires que sur l'univers de vie de l'enfant
-Pensez aussi aux associations qui proposent gratuitement des cours pour les élèves en difficulté .Les cours peuvent avoir lieu à l'école ou dans le local de l'association
- Il existe aussi  des soutiens au sein même de l'éducations nationale. La reforme des lycée a mis en place des stages mais aussi des modules de soutiens avec des professionnels de l'éducation !

Au lycée, travailler sur les méthodes

À mesure que l'élève grandit, les problèmes d'organisation très concrets disparaissent souvent, au moins partiellement. Mais les défauts de méthode sont plus résistants. Savoir prendre des notes lisibles pendant les cours, rédiger des fiches de synthèse efficaces....Les stages intensifs sont souvent une bonne solution.  Leur but est de réussir à améliorer les méthodes de travail de l'élève.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience