• Maman
  • Enfants

Tout savoir sur la réforme du congé parental

Article par Laura EL FEKY , le 20/03/2013 à 17h00 , modifié le 21/03/2013 à 10h29 0 commentaire

La réforme du Congé Parental annoncée le 7 mars dernier par François Hollande s'inscrit dans les grandes priorités en matière de lutte contre les inégalités hommes-femmes. Le nouveau Congé Parental en se voulant plus attractif tentera d'inciter d'avantage les pères à le prendre.

Le congé parental, aujourd'hui, qu'est-ce que c'est ?
Le congé parental permet aux personnes salariées qui justifient d'un an d'ancienneté, de mettre pendant quelques temps leur carrière entre parenthèse pour élever leur nouvel enfant légitime ou adopté, en réduisant ou interrompant leur activité professionnelle. Le congé parental qui peut être pris jusqu'aux trois ans de l'enfant, s'adresse en théorie aussi bien au père qu'à la mère de l'enfant. Pourtant dans les faits, les femmes sont largement majoritaires à en faire la demande.

Pourquoi réformer le congé parental ?
Cette réforme fait écho à la volonté de François hollande de lutter contre les inégalités professionnelles entre les hommes et femmes. Les 27% de différence de salaire pour un poste équivalent et le peu de cadres-dirigeants femmes, pourraient en partie être corrigés par une meilleure implication des femmes dans leur vie professionnelle, intrinsèquement liée à un plus grand investissement des pères dans celle de la famille.
Les pères qui sont de plus en plus nombreux à prendre leur congé de paternité sont pourtant encore trop peu à bénéficier du congé parental, puisque près de 97% des bénéficiaires sont des femmes. La décision de se mettre en congé parental n'émane pourtant pas toujours de la volonté des femmes puisque 40% d'entre elles préfèreraient travailler, lit-on dans l'interview de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, accordée au Parisien début février.

Mot d'ordre : rééquilibrer
L'idée est de rééquilibrer « le partage des tâches dans le couple » afin d'éviter que les femmes ne s'éloignent trop longtemps du marché de l'emploi car cela nuit à leur carrière.

Pour ce faire, la réforme propose d'abord de mieux partager le congé parental entre le père et la mère en réservant obligatoirement six mois d'allocations au deuxième parent. Ainsi pour le premier enfant, chacun des parents pourra bénéficier de six mois de congé parental. Pour ce qui est du deuxième enfant, l'un des parents pourra avoir au maximum un congé de 2 ans et demi, contre 3 ans actuellement, tandis que l'autre bénéficiera de six mois de congé.

D'autre part, une incitation financière sera également envisagée. Les 566 euros actuels de complément de libre choix d'activité pourraient bien être augmentés dans le cas où le deuxième parent prendrait également son congé parental.

Des précisions seront apportées en mai prochain afin que les mesures puissent être appliquées dès 2014. Reste à savoir maintenant si cela suffira à faire changer les mentalités au sein du couple et par ricochet, à lutter contre les inégalités dans le monde professionnel.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience