Tout savoir sur la phobie scolaire : que faire ?

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 17/08/2010 à 18h20 , modifié le 17/08/2010 à 18h34 0 commentaire

Quand son enfant est atteint de phobie scolaire, les parents sont souvent perdus et ne savent pas du tout comment il faut réagir. Voici quelques conseils.

Ne pas culpabiliser

Quand un parent découvre que son enfant est atteint de phobie scolaire, la première réaction est très souvent un sentiment de culpabilité. Le parent pense en général qu'il n'a pas été assez strict ou n'a pas posé assez de limites à son bambin.

Sachez que l'éducation que vous avez inculquée à votre enfant n'est nullement en cause, la phobie scolaire est un phénomène complexe qui s'installe sournoisement et qui trouve ses sources dans le psychisme profond de l'enfant. Les psychiatres eux-mêmes ont d'ailleurs bien du mal à trouver les causes réelles d'une phobie scolaire alors n'imaginez surtout pas que vous êtes responsables.

Enfin votre enfant a besoin de vous pour sortir de cette impasse alors ne vous créez pas d'angoisses supplémentaires. Vous devez être calme et serein pour agir au mieux et dans son intérêt.


Agir vite

La phobie scolaire est très souvent diagnostiquée tardivement car les symptômes de stress aigu qui peuvent entraîner tachycardie, vomissements et évanouissements sont souvent interprétés comme une comédie que l'enfant joue pour ne pas aller à l'école ou confondus avec des maladies courantes.

Or, il ne faut pas laisser une phobie scolaire gagner du terrain. Plus le temps passe et plus elle s'installe.
Moins l'enfant va à l'école et plus il va avoir du mal à y retourner. Et si l'enfant est déjà descolarisé, il sera encore plus difficile de venir à bout de cette phobie.

Dès les premiers symptômes, nous vous conseillons donc fortement d'aller voir votre médecin traitant qui vous orientera vers un pédopsychiatre.

Prenez aussi soin d'alerter l'école afin de ne pas créer plus de problèmes à votre enfant, comme le renvoi temporaire ou définitif. Ou pire le passage en conseil de discipline.
Le personnel enseignant connaît désormais bien cette maladie et se montre en général très compréhensif dans ces situations.


Trouver une solution avec son enfant

Un enfant atteint de phobie scolaire a en général envie de s'en sortir. C'est juste qu'il ne trouve pas la force nécessaire pour le faire. Il est donc important que vous essayiez de trouver une solution avec lui.

La phobie scolaire se traite en effet très bien aujourd'hui grâce des séances de thérapie chez le psy.
Cependant, elles peuvent prendre du temps avant d'avoir un effet réel et permettre à l'enfant d'affronter l'école à nouveau. Et une phobie scolaire peut durer jusqu'à un an, notamment quand elle est décelée tardivement !

En attendant, il est bienvenu que l'enfant suivent des cours par correspondance afin qu'il ne perde pas une année de scolarité et qu'il évite le redoublement. Il est généralement assez d'accord parce que ça lui évite temporairement de retourner à l'école et qu'il se sent bien à la maison.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience