Tendances 2011 : les nouveautés à ne pas rater... ou à éviter !

Article par Clémence Orcel , le 03/06/2011 à 12h13 , modifié le 03/06/2011 à 12h23 0 commentaire

Vous souhaitez plus que tout donner un prénom original et dans l'air du temps à votre enfant ? Faire preuve d'imagination, c'est bien, mais sans aller trop loin. Quelles sont les nouveautés et lesquelles adopter ou éviter ? Julia Lucas, auteure du "Guide des plus beaux Prénoms" vous dit tout !

Les voyelles donnent des ailes

"
L'un des phénomènes de l'année : les voyelles accolées, avec ou sans tréma, autre grande mode du moment ! Après l'immense succès de Théo, Léa, Chloé, Léo, Zoé, Noah, Maël, les jeunes parents se sont déjà rués sur Noé, Loan, Maïa, Thaïs, Léane et commencent à craquer pour Cléo, Naël, Aloïs, Néo, Maé, Noam, Yaëlle, Tao, Siloé...".

Créé, inventé : un prénom unique pour mon bébé ?

"
Cet engouement pour les voyelles et la recherche de l'originalité à tout prix poussent désormais les parents à inventer de nouveaux prénoms : en imbriquant des syllabes, en modifiant des terminaisons, en mélangeant des prénoms, voilà les nouvelles créations au top actuellement : Timéo (mélange de Timothée et Mattéo), Célian (masculin créé à partir de Célia), Nathaël (mix de Nathan et Naël) côté garçons ; Maélie, Maéline ou Maëlane (nouvelles terminaisons ajoutées au succès Maëlle) et Liséa (mélange de Lisa et Léa) côté filles. La seule limite étant désormais l'imagination des parents, toutes les combinaisons deviennent possibles : Eloane, Méloé, Evaëlle, Loéva, Mathéïs, Nacéo, Manoah, Timaël, Siméo devraient bientôt percer à leur tour. Attention : ces prénoms qui n'existent pas semblent toujours uniques aux parents qui pensent les inventer. Mais vous êtes nombreux à avoir la même idée de génie la même année, et ces nouveaux prénoms se répandent à toute allure par effet boule de neige."

De vrais prénoms à customiser

"
Dernière tendance de l'année, qui découle directement de la précédente et ne semble ne plus vouloir s'arrêter : les fantaisies orthographiques. Dans leur quête d'originalité, les parents s'amusent à modifier les grands classiques pour les différencier ou les moderniser. C'est ainsi que l'on voit apparaître Maxym, Artur, Téau, Raffaël, Thimoté, Kamylle, Alyss, Léha, Lussy... A une ou deux lettres près (souvent le H et le Y, les deux stars du moment), les parents se réfugient derrière un prénom courant mais se distinguent par cette petite personnalisation maison".

Fausse bonne idée ? Cette fantaisie à l'écrit ne change rien à la prononciation orale : vous courez donc toujours le risque que cinq enfants se retournent au square quand vous appellerez le vôtre. De plus, modifier l'orthographe d'un prénom lui fait perdre son étymologie et donc toute sa signification. Enfin, n'oubliez pas que votre bébé deviendra grand et que ce sera à lui, et pour toute sa vie, de corriger, rectifier et assumer votre petite folie !".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience