Santé enfant : gardez un oeil sur sa vue

Article par , le 16/09/2011 à 10h47 , modifié le 16/09/2011 à 11h07 0 commentaire

La rentrée des classes est souvent une période chargée. Il faut acheter les fournitures scolaires, l'inscrire aux activités extrascolaires et renouveler sa garde robe.

Que vous reste-t-il à faire ? Un point sur sa santé et notamment sur sa vue. Qu'il soit à l'école maternelle ou en primaire, il est important de la vérifier et d'effectuer des contrôles réguliers des capacités visuelles. L'ASNAV a donc décidé de sensibiliser les parents en leur rappelant qu'il est important de contrôler la vue d'un enfant.

Durant toute sa scolarité, sa vue va être mise à rude épreuve. L'école exige en effet de grandes capacités visuelles aussi bien pour la lecture que pour l'écriture.  Sur les bancs de l'école, 90 % des apprentissages font intervenir la vision. Il est donc important de faire contrôler la vue des enfants pour leur éviter d'être pénalisés à cause d'un trouble visuel. Mais vous n'êtes pas ophtalmologue. Vous n'êtes que parents. Alors comment détecter une fatigue oculaire par exemple ? L'Association Nationale pour l'Amélioration de la vue vous apporte quelques éclairages...

Quand faut-il s'alarmer ? Quels sont les signes ? La vue d'un bébé évolue rapidement mais cette évolution est normale. Papa et maman doivent par conséquent respecter les dépistages préconisés dans le carnet de santé particulièrement aux 9ème et 24ème mois.

Quelques signes d'alerte pour aider les parents :

-
L'enfant est né prématurément.
- Une lueur blanche apparaît dans sa pupille.
- Il existe des cas de strabisme dans la famille.
- L'enfant refuse de gribouiller, se désintéresse des puzzles ou autres activités visuelles.
- L'enfant est maladroit, se cogne souvent ou toujours du même côté.
- Il cligne fréquemment des yeux, fronce les sourcils, a les yeux rouges, qui piquent ou pleurent.
- Il a des maux de tête ou des douleurs dans la nuque.
- Il regarde toujours du même côté.
- Il est distrait en fin d'après-midi.
- Il confond certaines lettres.
- Il dessine, écrit ou lit le nez collé au cahier, il lui arrive de perdre sa ligne en lisant et de la relire deux fois, il dessine ou écrit de travers.

Le saviez-vous ?

Chaque année en France, environ 166 000 enfants naissent avec un problème oculaire. A l'âge de 4 ans, un enfant sur sept souffre d'une anomalie visuelle qui peut bien entendu l'handicaper dans sa vie quotidienne et ralentir son apprentissage.
Il faut savoir qu'environ 400 000 sont amétropes (myopes, hypermétropes et/ou astigmates) et 70 000 ont des légions organiques.
Et ce n'est pas tout ! 3,8 % des enfants présentent une amblyopie, c'est-à-dire un œil pénalisé lors de son développement et dont les capacités visuelles sont très inférieures à celles de l'autre œil. Est-ce grave ? Traités avant deux ans, ils récupéreront une vision normale, entre 2 ans et 6 ans, ils ne récupéreront que 25 à 50 % de leur vision. Après six ans, il est déjà trop tard car la perte de vision est irréversible.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience