• Maman
  • Enfants

Santé enfant : des suppositoires pour enfants retirés du marché

Article par , le 14/02/2012 à 10h13 , modifié le 14/02/2012 à 10h45 0 commentaire

Tous les nourrissons de moins de 30 mois ont été soignés avec des suppositoires contenant des dérivés terpéniques... mais aujourd'hui, c'est terminé !

Des lots de suppositoires à base de dérivés terpéniques (camphre, cinéole, niaouli, thym sauvage, terpinol, terpine, citral, menthol, huiles essentielles d'aiguille de pin, d'eucalyptus et de térébenthine...), qui étaient indiqués dans le traitement d'appoint d'affections bronchiques aiguës bénignes chez les nourrissons de moins de 30 mois, sont retirés du marché en raison d'un risque d'atteinte neurologique notamment convulsif chez les nourrissons, a fait savoir l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

Ces suppositoires sont aussi contre-indiqués chez les enfants qui ont des antécédents de convulsion fébrile ou d'épilepsie quel que soit l'âge. En revanche, les médicaments destinés aux enfants de plus de 30 mois, qui portent une étiquette mentionnant ces contre-indications sur la boîte, ne sont pas concernés par ce retrait. Les dérivés terpéniques dans les crèmes, gels ou baumes à appliquer sur la peau ou dans des produits destinés à être inhalés présentaient déjà cette contre-indication.

 

La liste des suppositoires contre-indiqués chez les enfants de moins de 30 mois ainsi que chez l'enfant présentant des antécédents d'épilepsie ou de convulsions fébriles se trouve sur le site de l'Afssaps.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience