• Maman
  • Enfants

Rentrée des classes : notre blogueuse Chilubru nous raconte sa rentrée de maman

Article par , le 13/09/2010 à 11h24 , modifié le 13/09/2010 à 19h34 0 commentaire

Notre blogueuse Magalie, maman de deux enfants, vit très bien ce moment, contrairement à ses petits qui y voeint la fin des vacances ! Voici son expérience, ses bons plans...

Personnellement la rentrée ne me dérange pas (enfin le jour J), après en effet, c'est synonyme de "routine", Par contre, les enfants n'aiment pas du tout, car pour eux finie la liberté des vacances, et oui il faut dire que durant les congés d'été c'est totale liberté chez nous, pas d'heure pour les repas, le soir le coucher ne se fait pas avant 23h-23h30 pour le petit (8ans), quand à l'ado on en parle même pas c'est minuit -1h00 enfin la vraie vie de pacha, Alors vous imaginez que la rentrée n'est pas la bienvenue puisqu'on reprend les bonnes habitudes, repas à heures fixes et coucher entre 20h30 et 21h00, Pour le grand c'est max 22h30 !

Mes premières rentrées des classes ? 2 rentrées complètement différentes.
La 1ère , celle de l'ainé, la plus difficile (et pourtant il était en crèche collective), la séparation il connaissait, il avait donc 3 ans ce la fut un déchirement , il a pleuré, pleuré impossible de partir de l'école, il s'accrochait à moi, il a perçu ca comme un abandon, et  pourtan tà l'époque sa mamie estait enseignante dans cette école, ce n'était donc pas un milieu inconnu. Le soir à la sortie il était dan sles bras de lATSEM, les yeux rougis. Quand on en parle aujourd'hui il n'en garde aucun souvenirs! Occulté? Amnésie? Ou pas du tout de souvenirs.
Pour le 2ème , j'ai fait différemment (j'avais pris 1 semaine de congé), le 1er jour nous étions convoqués avec le petit, nous y sommes restés 1h, même mon fils a été surpris et peut être même déçu,il se faisait une joie d'aller à l'école.
J'ai fait une adaptation mais en réalité elle n'était as nécessaire, puisqu'il a bien compris que je revenais le chercher, bon il y a bien quelques matins où il y a eu de spleurs mais rien d'affolant.

La semaine de 4 jours moi j'y adhère complètement. J'ai connu les 2, le grand allait à l'école le samedimatin, et puis pour le 2ème , ils ont instauré la semaine de 4 jours(j'ai dit Ouf).
Du coup, en effet, les programmes sont plus lourds car il faut boucler les programmes eux aussi de plus en plus "lourds" avec ½ journée en moins.
Je serais pour la semaine des 4 jours , en allégeant les semaines de travail qui seraient moins lourdes, moins intenses et en raccourcissant les congés d'été (trop grosse coupure), car la plupart des parents n'ont que 3 semaines de conges l'été et le reste du temps les enfants vont au centre pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir de la famille pour les garder.
SVP Messieurs les dirigeants politiques ne nous supprimez pas cette semaine de 4 jours!! Moi je travaille le mercredi et mon enfant se lève tous les jours de la semaine, il n'a que le WE pour souffler.
 
Le programme scolaire ? Sujet très vaste et controversé, en ce qui me concerne , je le trouve trop lourd et inadapté, (désolée messieurs de l'éducation nationale), chaque année on nous rajoute des programmes, un exemple mon fils âge de 8 ans était au CE1, il devait savoir tous les temps de l'indicatif (présent , passé, futur etc), la maitresse nous a quand même rassurée en nous disant « mais ce n'est pas grave s'ils ne connaissent pas tout puisque les temps du futur et passé composé seront revus au CM1 ? Ce n'est pas de l'incohérence ca ?Cette année au CE2, c'est encore plus difficile, il nous prépare nos « petits » au collège? Ils n'ont pour la plupart que 8-9 ans , on leur enlève toute envie d'aller à l 'école, et je ne sais pas si c'est bien utile moi je le vois bien avec l'ainé ,il n'est pas plus cultivé et sutout il a d'énomes lacunes en français (orthographe etc)

En primaire je dirais que le poids du cartable peut aller , mais il est vrai qu'a l'entrée du collège on se demande qui porte l'autre, mais j'avoue qu'il y a eu un effort de fait à ce niveau là

Je ne suis pas une addict fashion, mes enfants ne sont pas habillés  dernier cri. Ils sont dans le coup mais sans plus même l'ado n'est pas plus demandeur que ca, il suit la mode , normal vis à vis des autres copains, mais l'un comme l'autre ont leurs styles et personnalités et ca je suis contente car on aura au moins réussis ca
 
L'uniforme à l'école ?
Pourquoi pas... ce serait moins le casse tête le matin, non je plaisante, je serais plutôt pour. Ça résoudrait bien des problèmes pour certains, au moins pas de signe extérieur de richesse ou autre. A mediter...
 
Le soutien scolaire ?
Complètement pour, mon fils en a bénéficier l'année dernière, et j'avoue que ca lui a permis approfondir des connaissances non acquises en cours. L'ainé en a également bénéficier au collège e tle fait de travailler en petit comité peut aider certains élèves a s'exprimer , à l'époque j'en ai moi même bénéficier pour préparer mes oraux au bac et merci le soutien car j'ai eu de bonnes notes
 
Si mon enfant refuse d'aller à l'école, je m'interroge bien évidemment, je cherche à savoir qu'elle en est la raison, j'ai eu le cas l'année dernière et je peux vous dire que c'est complètement déconcertant, vous vous imaginez les pires trucs, racket, problèmes diverses avec le ou les enseignants.
Mon fils (le petit) ne voulait pas aller à l'école l'année dernière, bon il se levait mais a reculons, ses résultats en pâtissaient aussi et le dimanche soir il ne s'endormait pas avant minuit parfois. Je savais d'ou venait le problème , il n'aimait pas sa maitresse, il faut dire qu'elle criait du matin au soir. Je ne lui ena i jamais parlé car c'était une personne complètement stressée et surtout elle était stressée par son programme , il fallait absolument qu'elle le finisse.
J'ai donc dit à mon fiston, de passer outre et que ce n'était pas lui qui était en cause mais plutôt son travail. Lui n'était pas serein à l'école mais moi non plus. Une année assez difficile, cette année rien à voir c'est un plaisir de le voir heureux et content d'aller à l'école.

En revanche pas de récompense, nous partons du principe qu'il travaille pour lui alors bien  évidemment a cet age ils ne comprennent pas ce que veut dire "travailler pour soi".
On lui fait plaisir en le laissant veiller un mardi soir, on l'encourage surtout et on le felicite, je pense qu'il n'y arien de mieux que des encouragements et félicitations des parents, en plus ca l'aide a avoir confiance en lui. Il est vrai (mais très rarement) qu'il nous arrive parfois de lui acheter une petite surprise mais ca reste une occasion très très rare

Ecole publique ou privée ?
Tout dépend de l'environnement, j'ai la chance d'être dans un quartier calme, une école encore à l'ancienne avec un nombre d'élèves a échelle humaine, les enseignants sont compétents et le dialogue est facile, peu de problèmes et de délinquance.
Dire que le privée est mieux que le public, je suis septique, la délinquance , l'insécurité pour moi y est aussi là-bas, le seul avantage peut-être c'est que les profs sont remplacés en cas d'absence prolongée

Le blog de Chilubru : www.cuisinemag.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience