Relation père-fille : et la maman dans tout ça ?

Article par Caroline Rabourdin , le 17/12/2009 à 12h40 , modifié le 17/12/2009 à 12h43 0 commentaire

Dans la relation père-fille, la mère a également un rôle à jouer. Une tâche importante puisqu'elle va notamment servir de médiatrice entre deux parties qui parfois ne se comprennent pas.

Même si le lien entre le père et sa fille paraît fort voire fusionnel, la mère ne doit pas pour autant se laisser évincer, notamment pendant la période œdipienne. Alors que la fillette séduit son père, la maman doit montrer qu'elle est là et le couple doit continuer de montrer son amour devant les enfants, quitte à affronter les crises de jalousie de la dernière. Papa est avec maman, un point c'est tout.

Pendant l'adolescence, période de conflit et de distance dans la relation père-fille, la mère sert avant tout de médiatrice entre deux parties de la famille qui ne parviennent plus à dialoguer. Le papa a du mal à communiquer avec sa fille que cette dernière ne comprend pas. Lorsque des paroles sont un peu brusques ou quand l'incompréhension règne, la mère est alors la seule à pouvoir parler aux deux, à arrondir les angles et à les aider à trouver un terrain d'entente.

De même, quand le papa a été trop vif, c'est à la mère qu'il revient de lui faire comprendre que certaines formulations sont possibles, d'autres à éviter surtout durant la période haute en couleurs et en susceptibilités qu'est l'adolescence.

A partir de cette période, la maman devient la personne de référence pour sa fille. Cela est notamment dû aux transformations physiques que vit l'adolescente. La mère devient la conseillère et évince petit à petit le papa dans le cœur de la demoiselle. Si celui-ci se sent délaissé, elle devra alors veiller à ce que l'adolescente appelle régulièrement son père ou passe du temps avec lui pour maintenir la relation père-fille.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience