• Maman
  • Enfants

Réforme des rythmes scolaires : pourquoi le quotidien des mamans va changer à la rentrée ?

Article par Caroline CROS , le 12/08/2013 à 11h00 , modifié le 12/08/2013 à 11h13 0 commentaire

Dès la rentrée scolaire, les élèves d'écoles primaires devront s'adapter à leur nouvel emploi du temps. Sauf cas de report à 2014, la réforme des rythmes scolaires initiée par Vincent Peillon, entrera en vigueur dès septembre 2013. Mise en place dans le but de favoriser la réussite scolaire des élèves, la réforme tend à se rapprocher du modèle de nos voisins européens.

Des élèves moins fatigués et plus épanouis, un meilleur équilibre entre le temps scolaire et périscolaire, telles sont les promesses de la réforme sur les rythmes scolaires. Au programme : une demi-journée de cours supplémentaire par semaine (le mercredi matin), une journée d'enseignement allégée de 45 minutes, une année de 180 jours de classe (contre 144 actuellement), une prise en charge des élèves jusqu'à 16h30 et des temps d'activité périscolaire.

Ce qui va changer dans le quotidien des familles
En cette fin d'année scolaire 2012/2013, le projet de réforme initié par le Ministre de l'Education nationale faisait l'objet d'un débat ouvert sur les trottoirs de sorties d'école. En cause ? L'ajout d'une demi-journée de classe le mercredi matin. Car pour les parents, le mercredi est un jour sacré, synonyme de repos, d'activité et de détente, et qui plus est, réglé comme du papier à musique. Les familles vont donc devoir revoir leur organisation, notamment si les enfants avaient l'habitude de passer la journée dans un centre de loisirs et de participer à des sorties programmées sur la journée entière.

Si les journées s'annoncent plus légères et ponctuées d'activités périscolaires, le rythme hebdomadaire sera quant à lui plus soutenu puisqu'il n'y aura plus de coupure le mercredi. Les enfants devront s'adapter à ce nouveau rythme, rendant les fins de semaine probablement plus fatigantes. Néanmoins, les spécialistes de l'enfance s'accordent à dire que la régularité est nettement meilleur pour l'organisme des enfants et préférable à des horaires fluctuants. La fatigue des premiers mois devrait donc s'estomper et ne pas être pire !

Le point au premier trimestre !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience