• Maman
  • Enfants

Réconcilier les enfants avec le calcul mental

Article par , le 01/02/2011 à 15h45 0 commentaire

1+1=2, 2+2=4, 4+4=8... Il semblerait que les écoliers français soient fâchés avec le calcul mental. Par conséquent, l'innumérisme sera le nouveau cheval de bataille de Luc Chatel, ministre de l'Education national. L'innumérisme, c'est quoi exactement ? C'est l'incapacité à réaliser les calculs de la vie courante.

Le ministre préconise donc le calcul mental à l'école primaire. Selon le classement "Pisa" (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) de l'OCDE, la France se classe 27ème sur 65 pour la culture scientifique et 22ème pour les mathématiques.

En primaire, "je vais m'attaquer à l'innumérisme. Il faut s'assurer que tous les automatismes sont bien en place par un entraînement quotidien aux calculs élémentaires : récitation des tables de calcul et pratique du calcul mental en classe entre 15 à 20 minutes par jour" a reconnu Luc Chatel.

Concernant les sciences, le ministre de l'Education national encourage le déploiement d'un enseignement basé sur l'expérimentation et l'investigation qui motive les élèves. "Pour faire avancer toutes ces mesures, je vais missionner dans chaque département un inspecteur de l'Education nationale pour les mathématiques et un autre chargé des sciences" dit-il.

Il a aussi signé un accord avec la fédération française du jeu d'échecs pour renforcer la présence de l'échiquier dans les écoles", pratique ludique qui "développe le raisonnement logique".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience