Quels sont les enfants adoptables ?

Article par , le 08/03/2011 à 16h30 , modifié le 08/03/2011 à 17h40 0 commentaire

La plupart des enfants adoptables sont des enfants étrangers qui se trouvent encore dans leur pays d'origine. Les enfants français, qui peuvent être adoptés, sont peu nombreux. Trois catégories d'enfants sont adoptables...

- Les enfants dont le père et la mère ou le conseil de famille ont consenti à l'adoption : enfants principalement remis au service de l'aide sociale à l'enfance ou à un organisme autorisé pour l'adoption. Les parents disposent d'un délai de deux mois pour revenir sur leur décision : c'est le délai de rétractation. C'est pourquoi le placement en vue de l'adoption d'un enfant est impossible avant que celui-ci ait atteint l'âge de deux mois.

- Les pupilles de l'Etat : enfants recueillis par le service de l'aide sociale à l'enfance et qui constituent la majorité des enfants adoptables. Les pupilles de l'Etat peuvent être adoptés soit par les personnes à qui l'aide sociale à l'enfance les a confiés pour en assurer la garde, soit par des personnes candidates à l'adoption disposant d'un agrément.

- Les enfants déclarés abandonnés par décision de justice suite à un désintérêt de leurs parents depuis plus d'un an : ils sont pris en charge soit par le service de l'aide sociale à l'enfance (dans la majorité des cas, et deviennent alors pupilles de l'Etat), soit par un établissement, soit par un particulier.

Le projet d'adoption et le choix de l'adoptant : par qui sont-ils définit ?

En ce qui concerne les pupilles de l'Etat : C'est le préfet du département avec l'accord du conseil de famille des pupilles de l'Etat.

En ce qui concerne les enfants remis à un organisme autorisé pour l'adoption : le tuteur avec l'accord du conseil de famille de la tutelle qui a été sollicitée par l'organisme.

Si vous voulez adopter un enfant vivant à l'étranger, il faut que la loi du pays de l'enfant et la loi française l'autorisent. Pour adopter à... l'étranger quand vous habitez en France, il faut obtenir l'agrément du président du conseil général.

Peut-on choisir son enfant ?

Les adoptants peuvent toujours énoncer leurs préférences (sexe, âge...) mais elles ne sont pas toujours prises en compte.

A quel âge peut-on adopter l'enfant ?

-Pour un enfant français : au moins trois mois, au plus quinze ans. Notons que les enfants âgés d'au moins treize ans doivent consentir personnellement à leur adoption.

-Pour un enfant étranger : dès les premiers jours de la naissance.

Il y a des cas particuliers

On peut envisager d'en adopter plusieurs dans le but de ne pas séparer les frères et les sœurs. Concernant les enfants handicapés : il peut être envisagé dans certains cas.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience