Quel sport pour mon enfant à la rentrée ? Les sports de combat

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 13/09/2010 à 17h19 , modifié le 13/09/2010 à 17h43 0 commentaire

Les sports de combat sont parfaits pour canaliser l'énergie des enfants bagarreurs ou de ceux qui ont de l'énergie à revendre ! On vous aide à choisir la bonne discipline pour votre enfant.

L'escrime
 
Si votre enfant a l'âme aventurière d'un chevalier ou qu'il est fan de Zorro, il sera ravi que vous l'inscriviez à un club d'escrime !
 
Il pourra développer sa tonicité musculaire, sa concentration, ses capacités d'analyse mais aussi son sens de la précision. En escrime, il faut en effet viser juste, vite et au bon moment !  
 
Votre enfant peut s'initier à l'escrime en club à partir de 7 ans. Ce n'est que vers 12 ans qu'il pourra acquérir plus de technicité.
 
Le judo
 
Votre petit bonhomme ne tient pas en place ? On vous recommande vivement le judo.
 
Pourquoi ? C'est un sport très physique où votre enfant va se dépenser énormément et donc se fatiguer. Qui plus est,  en raison des  règles très strictes qui codifient ce sport, il va également apprendre à canaliser son énergie.
 
Mais ce sport s'adresse aussi aux filles, à condition qu'elles aient vraiment envie de faire un sport de "garçons" et qu'elles aient un tempérament combattif.
 
A travers le judo, l'enfant développe l'ensemble de ses muscles puisqu'il doit gérer le poids de l'adversaire. Il augmente également sa souplesse en raison des nombreuses contorsions et roulades qu'il est amené à faire.
 
Le courage, la modestie, l'harmonie du corps et de l'esprit, le respect de l'adversaire  font partie des valeurs morales qu'il va apprendre grâce à ce sport
Dès 6 ans, un enfant peut s'initier au judo dans un club.
 
 
Le karaté
 
Comme le judo, le karaté est un art martial qui s'adresse avant tout aux enfants très actifs.
Et si votre enfant adore les films de Jackie Chan, bingo !
 
Ce sport  associe  une dépense physique intense (où toutes les chaînes musculaires sont sollicitées) à un travail important de coordination et d'équilibre, ce qui  permet à un enfant turbulent d'apprendre à se concentrer.
 
Les entraînements à deux, ou à plusieurs, sont aussi un bon moyen de se faire des amis. Pratique si votre enfant est timide.
 
Les traumatismes musculaires ou osseux ne sont pas rares au karaté... Pour preuve, le casque et le protège-dents sont obligatoires en compétition !
 
La philosophie du karaté est enfin assez proche de l'harmonie corps-esprit prônée par le judo.
 
Intéressé ? Sachez que les clubs initient les enfants au karaté dès 5 ans. 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience