Quel sport pour mon enfant à la rentrée ? Les sports collectifs

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 13/09/2010 à 17h22 , modifié le 13/09/2010 à 17h43 0 commentaire

Si votre enfant est plutôt de nature réservée, l'inscrire à un sport collectif peut l'aider à briser la glace et à se faire de nouveaux amis. Quelle discipline choisir ?

Le football
 
C'est le sport le plus populaire chez les garçons. Pour preuve, la plupart rêvent de "faire footballeur" plus tard.
C'est donc souvent un sport qu'ils demandent à pratiquer d'eux-mêmes.
 
Le foot apprend aux enfants à maîtriser leur sens de la coordination et leur adresse puisqu'il s'agit de faire des passes à ses camarades et, surtout, de marquer des buts !
 
Sans oublier l'esprit d'équipe et le sens du fairplay que l'enfant découvre en jouant.
 
Comme il doit parcourir de grandes distances sur le terrain, à différentes vitesses, c'est également un très bon sport pour améliorer ses capacités cardio-vasculaires.
Les clubs de foot font des initiations dès 6 ans. Avant, l'enfant n'est pas assez costaud. Mais rien n'empêche son papa de jouer les Zidane avec lui, en attendant !
 
Sachez cependant que les accidents musculaires et les fractures sont fréquents chez les enfants qui pratiquent ce sport.
 
Le basket-ball
 
Plus tendance que le foot, le basket est généralement le 2ème sport préféré des garçons.
Cette discipline  développe les mêmes capacités physiques qu'en football et, dès 5 ans, il est possible d'inscrire son enfant dans un club.
 
Cette activité convient tout particulièrement aux enfants qui complexent parce qu'ils sont beaucoup plus grands que les autres... En jouant au basket, ils constatent rapidement que c'est aussi un avantage d'être grand et reprennent doucement confiance en eux.
C'est aussi une bonne façon pour eux de mieux maîtriser leurs gestes et déplacements car les enfants de grande taille sont souvent maladroits.
 
Respect de l'adversaire et esprit d'équipe sont enfin au cœur de l'apprentissage du basket.
 
Le tennis
 
Grâce au tennis, l'enfant va développer son adresse, améliorer sa coordination et son sens tactique.
 
A la fois sport d'équipe et sport individuel, le tennis est un bon moyen terme pour les enfants réservés, peu attirés par les sports collectifs. 
 
Une initiation peut se faire dès 5 ans et, vers 7 ans, on peut envisager un apprentissage plus technique.
 
Attention : ce sport requiert  beaucoup de concentration. Les enfants trop actifs risquent donc de "décrocher" assez rapidement.  Mieux vaut  diriger ceux-ci vers le basket-ball ou le football, des sports où ils pourront vraiment se dépenser et qui demandent moins d'investissement personnel.
 
Si vous inscrivez votre enfant au tennis, assurez-vous aussi qu'il a un certain sens de la compétition.
 S'il manque de confiance en lui, il risque de se retrouver désemparé dès les premières défaites et être tenté d'abandonner rapidement ce sport. Et si vous avez déjà payé le trimestre, ou pire l'année,  vous risquez de vous en mordre les doigts car c'est un des sports les plus chers... 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience