Prendre un chien pour son enfant : ce qui change selon l'âge de l'enfant

Article par Aurélie Djavadi , le 12/01/2010 à 07h00 0 commentaire

L'intérêt des enfants pour les animaux familiers, et les relations qu'ils peuvent tisser avec eux, évoluent selon leur âge. Et vos interventions, en tant que parents, sont à adapter à chaque situation !

Avec des tout-petits, une vigilance constante
 
Les animaux sont des sources d'étonnement et de découvertes pour les jeunes enfants. Ce chien qui bouge, aboie, recherche leurs caresses, les fascine plus que leurs jouets si sophistiqués. Mais ils ne sont pas capables de repérer les limites à ne pas franchir, de savoir s'ils agacent leur chien et d'agir en conséquence. 
 
"Le chien communique par des attitudes, des ports de tête, des intonations, une ouverture plus ou moins grande de la pupille", explique Jean-Luc Vuillemonot, représentant de l'AFIRAC (Association française d'information et de recherche sur l'animal de compagnie). Les tout-petits ne sont pas à même d'interpréter ces signaux. La médiation des adultes est alors primordiale. Avant ses dix ans, il faut veiller à ne pas laisser un enfant seul avec l'animal.
 
Entre six et treize ans, leur donner un rôle
 
Il est important d'enseigner assez vite aux enfants le respect de son chien : on ne lui tire pas les oreilles, on ne lui retire pas sa gamelle alors qu'il est en train de manger... De même, ils doivent faire appel à vous dans certaines situations : si le chien prend un jouet dans sa gueule, il ne faut pas qu'ils cherchent à le récupérer par eux-mêmes...
 
Peu à peu, les enfants sont capables de s'occuper de leur animal. « Entre huit et treize ans, ils font preuve d'une vraie disponibilité, constate Véronique Ozanne, psychologue et comportementaliste. Ils aiment participer à l'éducation du chien, si leurs parents viennent d'en adopter un ». Leur intérêt a tendance à se relâcher ensuite, vers l'adolescence, quand vient le temps des copains...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience