• Maman
  • Enfants

Pour ou contre l'argent de poche ?

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 25/08/2010 à 14h51 , modifié le 25/08/2010 à 14h57 0 commentaire

Beaucoup de parents se demandent s'il faut, ou non, donner de l'argent de poche à leurs enfants et dans quelles conditions. Faisons le point !

A quel âge donner une tirelire à son enfant ?
 
Ce n'est que lorsqu'un enfant est en âge de compter, c'est-à-dire vers 6/7 ans, que vous pouvez lui donner de l'argent de poche. Avant cet âge, il n'a en effet pas conscience de sa valeur et il risque de croire que l'argent est "facile".
 
Une bonne façon de le responsabiliser
 
Commencez par donner à votre enfant quelques euros par semaines et continuez ainsi jusqu'à ses 12 ans. Vous pourrez alors augmenter ce montant pour lui permettre de réaliser des économies. Il pourra ainsi s'acheter un objet qui lui tient à cœur et prendre conscience de la valeur des choses.
 
A l'adolescence, ses besoins risquent d'augmenter "pour faire comme les autres"; avoir les mêmes vêtements de marque, le même scooter que les copains...
 Il est possible qu'il vous demande des sommes exorbitantes, sans même s'en rendre compte, parce qu'il est sous l'influence de ses petits camarades. Ne tombez pas dans le piège et remettez-lui les pieds sur terre, en lui expliquant que vous n'avez pas les moyens de céder à ses caprices. Que l'argent ne se dépense pas à tort et à travers.  Que s'il souhaite vraiment s'offrir un objet coûteux, c'est à lui de faire des économies pendant une durée assez longue et que vous n'augmenterez pas sa cagnotte.
 
Ne lui faites pas de chantage
 
Trop souvent, les parents donnent de l'argent de poche à leurs enfants en échange de bons résultats scolaires ou s'ils aident à ranger la maison. Ce n'est pas une bonne idée car l'enfant doit comprendre, très jeune, que s'il a de bons résultats scolaires c'est pour assurer son propre avenir, et que s'il fournit une aide ménagère c'est parce qu'il doit participer au rangement, comme tous les membres de la famille.  
Il ne faut surtout pas qu'il agisse dans le seul but de faire grossir sa tirelire !
 
Ne compensez pas votre absence par l'argent
 
Si vous êtes souvent absent ou rentrez tard, vous pouvez être tentés de donner plus d'argent de poche à votre enfant pour combler l'amour que vous n'avez pas eu le temps de lui donner ou pour soulager votre conscience d'une certaine culpabilité.
C'est un tort car en agissant ainsi non seulement vous ne compenserez pas l'affection dont manque votre enfant mais surtout il risque de ne jamais prendre véritablement conscience de la valeur de l'argent.
Sans oublier les plus futés d'entre eux qui risquent fort de comprendre le lien de cause à effet, et vous en demander toujours plus...
 
En conclusion, même si c'est difficile, soyez ferme en toutes circonstances et habituez-vous à donner des petites sommes à votre enfant, avec la même régularité. C'est le seul moyen de lui donner une idée de la valeur réelle de l'argent, ce qui l'aidera par ailleurs à mûrir.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience