• Maman
  • Enfants
Dossier :Tout savoir sur la phobie scolaire

La phobie scolaire toucherait 3 à 5% des enfants scolarisés. A l'approche de la rentrée des classes, il est important pour les parents de bien cerner ce trouble.

Fillette triste
Souvent la phobie scolaire est mal comprise ou diagnostiquée tardivement. Si l'Education Nationale reconnaît désormais la phobie scolaire comme une maladie qui peut paralyser un élève, le problème c'est que la plupart du temps elle est confondue avec une paresse scolaire par le personnel enseignant ou les parents.

Il est relativement facile de confondre phobie scolaire et l'envie de faire l'école buissonnière pour qui n'a pas été informé sur le sujet. Ou de se dire que son enfant ne veut plus aller à l'école parce qu'un professeur le persécute, qu'il est devenu la brebis galleuse de sa classe, ou tout simplement parce qu'il a de mauvaises notes !

En réalité, la phobie scolaire est un phénomène complexe qui intervient à des moments précis de la vie scolaire de l'enfant et de son évolution psychologique.

Diagnostiquée à temps, cette phobie peut pourtant disparaître assez vite. Le problème c'est que bien souvent elle n'est définie comme telle que très tardivement, soit quand l'enfant ne va plus à l'école depuis des semaines déjà.

Pour vous aider à bien comprendre ce phénomène relativement mystérieux, nous avons donc décidé de faire un dossier complet sur la phobie scolaire.

Au programme :

-Les symptômes
-Les troubles au quotidien
-Comment réagir ?
-Entretien avec un pédopsychiatre
-Des témoignages


Sommaire :
logAudience