• Maman
  • Enfants

Pédagogie Montessori : c'est quoi cette méthode d'apprentissage alternative ?

Article par Julie MARTORY , le 21/03/2013 à 11h55 , modifié le 22/03/2013 à 09h17 0 commentaire

La pédagogie Montessori fait de plus en plus parler d'elle. Mais quels sont les principes de cette pédagogie alternative ? Réponses avec Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI, directrice de la Montessori International School et auteur de Apprends-moi à faire seul (Eyrolles, 2011).

L'enfant et son "esprit absorbant"
« L'enfant n'est pas un vase que l'on remplit, mais une source que l'on laisse jaillir », écrit Maria Montessori, première femme médecin italienne et créatrice de la méthode. A contre-courant de l'éducation classique basée sur un apprentissage passif des connaissances, Maria Montessori prône une pédagogie par l'action, mettant à profit cette caractéristique essentielle de l'enfant : son « esprit absorbant ». « L‘idée est de placer l'enfant dans un environnement propice pour favoriser cet élan naturel vers l'apprentissage qu'il porte en lui, explique Charlotte Poussin. Tout comme le bébé apprend à s'asseoir et à marcher naturellement grâce à l'observation, l'imitation, l'enfant peut apprendre à lire, écrire, compter. »

L'action comme point de départ de l'apprentissage
La pédagogie Montessori se caractérise par l'utilisation d'un matériel spécifique, base de cet apprentissage par l'expérimentation. Ainsi pour appréhender le calcul, les enfants vont utiliser, entre autres, des cartes ; pour obtenir 324, ils vont additionner les cartes 300, 20 et 4. « En mettant ainsi les cartes ensemble, l'enfant vit l'opération, concrètement. L'emprunte expérimentale reste comme gravée dans le cerveau. Puis petit à petit, on s'achemine vers l'abstrait. », explique l'éducatrice.

Ce matériel de développement est disposé dans la classe, à portée des enfants qui peuvent choisir librement leur activité et la faire aussi longtemps qu'ils le souhaitent. Par le tâtonnement, l'erreur, l'autocorrection l'enfant va perfectionner son geste. Toutefois, l'idée n'est pas de parvenir à un « résultat » ; c'est plus le processus qui importe.

Des enfants heureux
« Notre but : que l'enfant aime aller à l'école. D'ailleurs, les personnes qui viennent voir les écoles Montessori sont souvent étonnées de ce fait : les enfants sont heureux d'être à l'école », note l'éducatrice. Bien plus que de simples apprentissages, la méthode Montessori se veut en effet une école pour la vie. « Il y a une grande dimension de savoir-être, de respect des autres dans nos écoles. En un mot, d'autodiscipline ».

En savoir plus :
Montessori International School : www.montessori-school.fr
Association Montessori de France : www.montessori-france.asso.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience