• Maman
  • Enfants

Nos astuces anti-poux de la rentrée

Article par Marie Praet , le 27/09/2010 à 17h01 , modifié le 27/09/2010 à 17h07 0 commentaire

C'est bien connu : à la rentrée, un des calvaires qui revient, ce sont les poux ! Cette vilaine petite bête qui s'accroche et persiste à pourrir la vie des enfants et des mamans est de retour dès que les bambins remettent les pieds à l'école... Mais comment faire pour s'en débarrasser vraiment ?

Voilà, premier mois de classe, et c'est inévitable, le blondinet se gratte la tête. Encore ?! Et oui, encore. Le moment est venu de repartir à la chasse aux lentes et aux poux, parasites qui envahissent le sommet des crânes de nos têtes blondes tous les ans. Et cette année, on veut de l'efficacité.

Il existe bien entendu des tas de produits différents, vendus en pharmacie par exemple. Si vous vous battez depuis trop longtemps contre la colonie qui vit dans la chevelure de votre progéniture avec une seule et unique lotion (ou shampoing), il est conseillé de changer de produit. Si vous utilisez toujours le même et que les bêtes sont toujours là, il est grand temps de remettre en question son efficacité. Et aussi de considérer que les poux et lentes sont certainement devenus résistants au produit, car ils s'y sont habitués...

Si vous en avez assez d'utiliser le classique peigne fin (il n'est pas rare de voir les petites bêtes encore vivaces sauter du peigne...) sachez qu'il existe un modèle de peigne fin électrique. Le principe de l'engin, c'est qu'il tue les poux, et les lentes. Donc pas de récalcitrants qui nous narguent après les avoir attraper avec les dents du peigne. L'appareil coûte une vingtaine d'euros.

Recette maison

Pour les mamans sensibles au fait que leur bambin inhale sans cesse les odeurs coriaces des produits classiques anti poux, il est possible d'employer la manière douce. Une bonne vieille recette de grand-mère, et peut-être celle qui va vous réconcilier avec le fait que votre enfant fasse des activités en groupe en période de grande contagion de poux. L'huile d'olive.
La méthode consiste tout simplement à badigeonner le cuir chevelu de l'intéressé avec de l'huile d'olive, et de recouvrir sa tête avec un film plastique alimentaire. Sceptiques, je vous entends d'ici. Si la méthode huile d'olive vous semble un peu douteuse, vous pouvez ajouter des huiles essentielles à la lotion-maison. En règle générale, les huiles essentielles les plus utilisées pour ce genre de traitement sont les huiles de lavande, de romarin et de citron.

Une fois votre mélange magique terminé et enduit, il vous suffit de faire patienter votre enfant une bonne heure, le temps que le masque anti-poux agisse. Il suffira ensuite d'ôter le film plastique et de procéder comme d'habitude, munie d'un peigne très fin, trempé dans de l'eau tiède avec une petite dose de vinaigre.

N'oubliez surtout pas de rincer soigneusement le peigne à chaque passage. L'ennemi est malin et résistant... Il ne faut pas le sous-estimer. La dernière astuce consiste à laver les cheveux avec un shampoing antipelliculaire après le peignage. Le shampoing décollera les dernières lentes têtues.

Certaines mamans, ayant essayé toutes les manières possibles pour se débarrasser de la petite bête, assurent que faire un shampooing à l'alcool ménager a été leur dernier et plus efficace recours... Evidemment, si vous employez cette méthode, attention les yeux !
Enfin, sachez que les poux s'installent sur les crânes propres (oui, un parasite qui se soucie de son confort...). Et pas de honte à avoir, le "fléau poux" est plutôt classique, surtout en ces périodes de rentrée, n'hésitez pas à en parler à la maîtresse de votre enfant, ou aux autres mamans. Vous pourrez ainsi partager vos astuces et surtout tout faire pour enrayer l'épidémie. L'union fait la force, c'est bien connu.
Alors attention les poux, la guerre est déclarée !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience