• Maman
  • Enfants

Noël : gérer sa belle-famille en restant zen

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 19/11/2008 à 17h43 , modifié le 05/11/2009 à 17h54 0 commentaire

Noël approche et cette année encore, vous allez passer au moins l'un des repas avec votre belle-famille. Même si vous entretenez de bons rapports, se trouver plongé dans la famille de l'autre n'est pas toujours simple... Petit guide de survie.

Selon les circonstances, repas de Noël chez belle-maman ou chez vous, avec séjour ou pour une seule soirée, adoptez une conduite qui ne vous entraîne pas vers des conflits tout en faisant respecter votre territoire. Quelques astuces suffisent parfois...

Vous séjournez chez belle-maman pour fêter Noël avec toute la famille de votre mari. Selon la nature de votre belle-mère, proposez-lui de partager les tâches pour préparer le repas. Allez lui faire des courses, si elle ne veut pas d'aide en cuisine. Ne vous imposez pas et surtout respectez sa façon de faire. À table, arrangez-vous pour être placée près de votre beau-frère ou belle-sœur préférés. Si vous avez peur de vous laisser entraîner dans une conversation conflictuelle, concentrez-vous sur la dégustation des plats et affichez votre bonne humeur.

Vous êtes invitée pour la soirée dans votre belle-famille, c'est un rituel que vous respectez une année sur deux : si c'est une soirée, c'est plus facile que si c'est le repas du 25 décembre, où vous risquez de rester des heures à table ! Quand les enfants de la famille sont jeunes, c'est plus facile, car la fête est toute entière tournée vers eux, avec la sacro-sainte cérémonie des cadeaux. Moment délicat : quoi que vous receviez, affichez un sourire naturel, ne montrez pas votre déception. De votre côté, prévoyez un cadeau pour chacun en vous basant sur les goûts des membres de la belle-famille. Souvent dans les familles nombreuses, le montant des cadeaux est limité pour les adultes. Souriez... cela dure quelques heures pour un an ou presque de tranquillité. Évidemment si tout se passe bien avec votre belle-famille, le temps des fêtes est vraiment une fête !

C'est vous qui invitez votre belle-famille... Souvent quand les beaux-parents sont plus âgés, les enfants prennent le relai. Cette année, Noël c'est chez vous ! Attention danger ! Votre belle-famille va observer votre intérieur, votre façon de recevoir, de cuisiner... et pour certaines belles-mères, il s'agit vraiment de guetter le faux pas. Mettez-vous d'accord avec votre conjoint pour qu'il ne laisse aucune prise aux remarques désobligeantes en restant gentil, mais ferme. Quelques jours avant, briquez la maison, pour vous sentir à l'aise face aux regards inquisiteurs. Avant la soirée ou la journée, détendez-vous, et pendant la soirée, comme c'est vous qui maîtrisez le rythme de la succession des événements, repas, cadeaux... concentrez-vous sur l'aspect technique et là encore... souriez !

Notre conseil
Si à chaque Noël vous recevez des objets inutiles et plutôt moches..., consacrez un petit lieu de la maison à cette accumulation hétéroclite. Sorte de musée des horreurs que vous pourrez contempler ou faire visiter comme une collection !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience