• Maman
  • Enfants

Mon enfant n'aime pas lire: quelles solutions ?

Article par Marilyne Clarac , le 06/08/2009 à 06h28 , modifié le 29/01/2010 à 18h24 0 commentaire

Généralement un enfant apprend à lire entre l'âge de 5 et 7 ans. Mais certains enfants n'ont pas le goût de la lecture. Alors au moindre exercice, cela finit en crise de larmes. Ne soyez pas inquiète, voici des idées pour lui donner envie.

Faites des lectures avec lui

Votre enfant n'aime pas lire parce qu'il ne trouve peut-être pas cela suffisamment rigolo pour lui ou qu'il a eu une mauvaise expérience (moqueries lors d'une lecture en classe). Cette activité lui demande de vrais efforts et une grande concentration. Sûrement a-t-il encore quelques hésitations et quelques progrès à faire avant de se lancer de manière autonome dans la lecture.

Pour l'aider et éviter qu'il ne fasse un rejet de la lecture, aidez-le. Prenez un livre conçu pour son âge (si c'est lui qui l'a choisi c'est encore mieux) et commencez la lecture seule. Au bout de quelques lignes, arrêtez-vous et dites lui que c'est à son tour. Comme un jeu, vous effectuerez la lecture chacun votre tour. Votre enfant sera alors plus en confiance. Insistez bien sur le fait que ce n'est pas grave s'il fait des erreurs. Expliquez-lui que c'est comme cela que l'on apprend et que l'on progresse.

Corrigez-le à l'oral

L'oral est tout aussi important pour la lecture. Donc ne le laissez pas dire des phrases mal construites. Même si vous comprenez le message essentiel, corrigez-le. Et s'il vous demande pourquoi il faut dire comme cela et pas autrement, essayez si vous le pouvez d'aller plus loin.

Prenez une feuille et un cahier de grammaire et de conjugaison pour lui montrer qu'il existe une règle à respecter. Si vous en connaissez, donnez-lui des moyens mnémotechniques de retenir ce que vous venez de dire et surtout faites lui répéter pour être sûre qu'il ait bien compris. Dans tous les cas, ne vous énervez pas.

Abonnez-le à une revue qui l'intéresse

Il y a de nombreux magazines hebdomadaires ou mensuels qui doivent sûrement intéresser votre enfant. Demandez-lui d'en choisir un en fonction de ses goûts: actualité, sciences... S'il choisit une revue de bande dessinée c'est très bien. L'essentiel c'est qu'il lise et y prenne du plaisir. Il sera très fier de recevoir ce courrier à son nom propre. Il se sentira plus responsable.

Montrez-lui l'exemple

Vous êtes un modèle, ne l'oubliez pas. Si votre enfant vous voit souvent avec un journal ou un livre à la main, il aura envie de faire pareil. Parlez-lui du dernier livre que vos lisez ou laissez-le s'intéresser à vos côtés à la lecture du journal. Déchiffrez avec lui les différentes rubriques, ce que l'on y trouve, ce que l'on y apprend.

Faites intervenir une tierce personne

Si vous êtes un exemple, votre enfant pourra aussi chercher à affirmer son indépendance et n'en fera qu'à sa tête. Dans ces conditions l'intervention d'une autre personne que vous pourra être bénéfique.

Organisez par exemple un après-midi avec ses cousins et cousines dans lequel il y aura plusieurs activités comme un atelier créatif, un atelier culinaire mais aussi un atelier de lecture. En voyant sa petite cousine lire, il deviendra certainement plus passionné.

Télé, internet, jeux vidéo : faites-en des alliés

Votre enfant est né avec les nouvelles technologies, elles font parti de son environnement. Inutile de faire comme si elles n'existaient pas. Au contraire si cet univers semble l'interpeller, apprenez à composer avec.

Sur internet, enseignez-lui à faire une recherche par exemple. A la télé, montrez-lui des dessins animés sous-titrés en français. Concernant les jeux vidéos, il existe de plus en plus des ludo-éducatifs. Vous allez forcément en trouver un pour la lecture.

Et s'il a un vrai problème ?

Soyez attentive aux progrès de votre enfant. Parlez-en avec la maîtresse. En effet s'il a de réelles difficultés à lire, c'est peut-être parce qu'il a un souci. Il peut notamment mal entendre, mal voir ou encore avoir des soucis de dyslexie, dyspraxie.

Des consultations avec des spécialistes (ORL, ophtalmologiste, orthophoniste) peuvent arranger cette situation. Un pédo-psychiatre est aussi amené à aider votre enfant dans le cas où ce serait le défaut de confiance en lui qui le perturbe dans la lecture.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience