• Maman
  • Enfants
Dossier :Mon enfant est gaucher, qu'est-ce que ça change ?

De nombreux clichés continuent à courir sur les gauchers. Souvent sans fondement, ils suscitent des inquiétudes chez les parents. Des précisions pour départager le vrai du faux, et aider votre enfant.

Fillette gauchère au tableau
En France, 12,7% des élèves sont gauchers, selon une enquête menée par le site Les gauchers.com. Votre enfant en ferait-il partie ? Impossible de l'assurer avant qu'il n'atteigne ses cinq ans. La latéralité de certains est évidente dès leurs trois ans, mais d'autres se servent de l'une ou l'autre main jusqu'en fin de maternelle.
 
Ne contrariez pas votre enfant, même si les mouvements d'écriture vous semblent plus abordables de la main droite. D'une part, cela peut laisser des séquelles psychologiques. D'autre part, les enfants gauchers n'ont pas plus de problèmes d'écriture que les autres, à condition qu'on les aide à bien positionner leur avant-bras par rapport à leur feuille. C'est principalement le rôle de la famille et de l'école.
 
Ne serait-ce pas parce que les gauchers constituent une minorité qu'on a tant d'idées reçues à leur sujet ? Ils vivent dans un monde de droitiers, et l'on méconnaît leurs spécificités. C'est plutôt là que se situe le problème.
 
Des associations, des parents, des enseignants, des spécialistes de l'enfance se mobilisent pour mieux faire connaître les pédagogies adaptées aux enfants gauchers. Il existe même aujourd'hui des ciseaux, des taille-crayons ou encore des stylos conçus spécialement pour eux ! Les solutions pour les aider existent, la plupart du temps, elles sont simples. Il suffit de faire passer le message !

Sommaire :
logAudience