• Maman
  • Enfants

Mon enfant a un ami imaginaire...

Article par Mathilde SEGUIS , le 12/12/2012 à 17h30 0 commentaire

Phénomène bien connu des psychologues, l'ami imaginaire est souvent source d'inquiétudes pour les parents. Que faut-il garder en tête pour cohabiter avec ce nouvel "ami" ?

Imagination
Comme son nom l'indique, l'ami imaginaire de votre enfant est le fruit de son esprit. Selon les spécialistes de la question, près de deux tiers des enfants entre 3 et 5 ans ont déjà eu un ami imaginaire. Ces chiffres rassurent sur la normalité du phénomène. Quand on dit imagination, on pense également créativité : s'inventer un monde à part, que l'on est seul à connaître et dans lequel on se sent bien... c'est l'essence même des histoires que se raconte un enfant, mais que vous aussi vous leur racontez le soir !

Exprimer ses sentiments
Au-delà de la simple invention, l'ami imaginaire est un moyen qu'a trouvé votre enfant pour s'exprimer et dire ce qu'il ressent. Ainsi il est tout à fait possible qu'un jour votre enfant vous dise que son ami vient déjeuner à la maison. Dans cette situation, mieux vaut « jouer le jeu » tout en rappelant à votre enfant les choses que vous aviez prévu de faire ensemble, pour qu'il garde toujours la réalité en tête. Enfin, accepter la présence de son ami imaginaire vous permettra de mieux comprendre votre enfant.

Combler un manque
Les enfants ont parfois besoin de combler un manque d'affection : l'ami imaginaire est leur réponse à cette situation. Loin d'être à dramatiser, ce mécanisme, naturel pour les 3-5 ans qui commencent à faire progressivement la part entre réel et imaginaire, peut vous alerter s'il dure depuis longtemps et que des crises de pleurs ou d'angoisse s'installent quand l'ami imaginaire n'est plus présent. Si cela se produit, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience