• Maman
  • Enfants

Ma petite fille est un garçon manqué !

Article par Maya Choppin de Janvry , le 21/02/2011 à 15h54 , modifié le 21/02/2011 à 15h59 0 commentaire

Votre petite fille ne veut pas porter de robe, troque sa poupée contre un ballon de foot. Verdict : c'est un garçon manqué ! Quête identitaire , rébellion, ou simple jeu de rôle ? Comment l'expliquer ? Comment réagir ? On fait le point !

Comment l'expliquer ?

Elle imite son grand frère !
Si votre petite fille a un grand frère, il deviendra vite son modèle. Comme lui, elle jouera à des jeux de supers héros, s'intéressera au foot . C'est une réaction très naturelle. Elle cherche juste à partager les passions de son grand frère. Elle reviendra à des "trucs de filles" plus tard quand elle en ressentira le besoin.

Elle cherche à vous plaire.
Il suffit que votre petite fille ait entendu un jour que vous vouliez un garçon en premier pour qu'elle adopte un comportement de garçon manqué. Cette attitude définit souvent un mal être, il est donc important d'y prêter attention !

Elle cherche à attirer votre attention.
Certaines petites filles qui ont du mal à communiquer avec leurs mamans ont tendance à les contrarier. Vous êtes ultra féminine, sophistiquée, elle cherchera à se différencier de vous afin que vous vous intéressiez à elle !

C'est tout simplement son tempérament
. Il n'y a rien d'inquiétant à ce qu'une petite fille veuille faire du judo, ou se sente mieux entourée de garçons. On peut être tout à fait féminine tout en ayant des goûts et des activités de garçons !

Elle subit votre influence.
Ce dernier cas est plus complexe. Vous avez l'habitude de faire de nombreux discours sur la place de la femme qui se doit d'être l'égal de l'homme, qui doit se battre pour y arriver. Votre fille fait alors peut être un rejet de la femme. Elle adopte un comportement d'homme pour éviter de devenir une femme trop fragile.

Comment réagir 
?

Ne vous laissez pas influencer par les diktats de la société. La société a toujours eu besoin de distribuer des rôles sociaux. Dès leur petite enfance, notamment avec les crèches mixtes, les enfants partagent leurs passions.  Rappelez vous qu'une fille peut aimer jouer avec des voitures comme un garçon peut aimer cuisiner. Ce n'est pas pour cela que c'est un problème !

Ne la jugez pas !
Vous auriez aimé parler maquillage, robes avec votre fille, ne la jugez jamais en la comparant avec d'autres petites filles de son âge. Vous risquez de la traumatiser alors qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter !

Ne lui interdisez pas de jouer avec des jeux de garçons !
Vous risqueriez de provoquer l'effet inverse à celui que vous désiriez. Il suffit d'interdire quelque chose à un enfant pour qu'il fasse tout pour l'obtenir !

Communiquez avec votre fille 
! Trouvez un moment pour échanger avec elle, ce sera l'occasion de lui demander tout simplement pourquoi elle aime autant jouer avec des pistolets, se déguiser en super héros...

Parlez en à un pédopsychiatre.
Si vous êtes perdue, faites appel à un pédopsychiatre. Il pourra vous aider à analyser et à comprendre le comportement de votre enfant .Votre petite fille arrivera peut être à se confier plus facilement.

Evitez de faire des conclusions hâtives
. De nombreux parents pensent qu'être un garçon manqué est un signe précurseur de l'homosexualité. N'oubliez pas qu'il n'y a pas d'indice permettant de dire que tel ou tel enfant sera homosexuel à l'âge adulte ! 
 
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience