Ma fille est anorexique : comment réagir ?

Article par Caroline Rabourdin , le 13/03/2010 à 15h00 0 commentaire

Votre fille maigrit à vue d'oeil et cela commence à vous inquiéter. Faut-il aborder ce problème directement avec elle ou au contraire, est-il préférable de se taire et de la laisser gérer ?

Si votre enfant est dans le déni de sa maigreur, vous ne devez pas l'être vous aussi. Ne rien dire consiste à retarder la prise en charge. Or, plus elle est précoce, plus elle a de chances d'aboutir à une guérison.

La maigreur de votre ado vous inquiète ? Réagissez ! Dites-lui que cela vous préoccupe, qu'il serait préférable qu'elle reprenne un peu de poids pour être plus jolie... Le simple fait que vous lui fassiez part de votre ressenti peut enrayer la maladie si celle-ci n'en est qu'à ses prémices.
Surtout n'insistez pas. De même, ne la forcez pas à manger le contenu de son assiette. Mais expliquez-lui que tous les aliments sont bons pour l'organisme et que bannir certaines catégories d'entre eux comme les graisses ou les sucres est dangereux car corps humain en a besoin pour fonctionner.  

Par ailleurs, cherchez à comprendre ce qui la pousse à s'affamer. Proposez-lui votre aide ou du moins votre écoute. Si le courant passe mal, un frère ou une amie peuvent tenter de lui demander pourquoi elle s'inflige un tel supplice.

Proposez-lui aussi un rendez-vous chez un psychologue spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire. Si elle refuse, contactez des associations. Certaines d'entre elles proposent des lignes directes pour que les adolescentes puissent y trouver l'aide et l'écoute nécessaires. De l'autre côté du téléphone se trouvent des psychologues ou d'anciennes anorexiques qui sauront trouver les mots justes pour faire comprendre à votre enfant l'importance de se soigner.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience