Les différents rythmes de l'enfant

Article par Caroline RABOURDIN , le 19/08/2009 à 18h26 , modifié le 29/01/2010 à 18h19 0 commentaire

Si un bambin est soumis à un rythme biologique, il dépend aussi de facteurs psychologique et physique qui l'influencent, tant au cours de la journée que de l'année. Explications.

L'enfant est régi par trois rythmes : biologique, physique et psychologique. Le premier consiste en une alternance de veille et de sommeil. L'enfant a besoin de dormir suffisamment pour être capable d'enregistrer toutes les informations données en classe. Pour cela, ses heures de lever et de coucher ne doivent pas varier. Mais avec les devoirs, cette règle n'est pas toujours facile à appliquer.
 
L'autre rythme est physique, il s'agit du développement de l'enfant.
 
Enfin, le dernier est psychologique. François Testu, chronobiologiste et auteur de "Rythmes de vie et rythmes scolaires" (éditions Masson), nous l'explique : "Les rythmes psychologiques sont comportementaux : attitude en classe, attention, vigilance... Ils fluctuent au cours de la journée, de la semaine et de l'année. Il y a des moments où on est plus performant. Ces rythmes sont souvent en corrélation avec les rythmes biologiques. Par exemple, celui de l'attention est calqué sur celui de la fatigue. Le problème, c'est de concilier les rythmes biologique, psychologique et scolaire." 
 
A cela s'ajoute d'autres rythmes comme celui de la société (parents qui rentrent tard, habitudes pour se mettre à table, garde un week-end sur deux...) et de l'école (horaires, emplois du temps...).
 
Le rythme de l'enfant évolue en fonction de son âge et de l'heure de la journée. Le pic de ses performances cognitives est ainsi estimé à 11 heures. Elles montent dès le lever pour baisser après 11 heures, avant de remonter en fin d'après-midi. Mais l'école n'est pas vraiment adaptée à ces horaires.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience