• Maman
  • Enfants

Les couches lavables : est-ce mieux pour bébé et la planète ?

Article par Marilyne CLARAC , le 10/04/2009 à 16h22 , modifié le 15/04/2009 à 18h43 11 commentaires

Depuis peu le maternage redevient tendance. Un de ses grands principes : utiliser des couches lavables. Si c'est bon pour le porte-monnaie, est-ce vraiment meilleur pour votre bébé et l'environnement ?

Côté bébé

Vous devez savoir que la peau des bébés est douce mais aussi très fragile. Les changes à répétition, les contacts avec l'urine et les selles provoquent souvent des érythèmes fessiers. Cela dépend des bébés mais les couches lavables en matières naturelles (bambou, chanvre plus absorbant et antibactérien) ont permis d'épargner certains mauvais épisodes.
 
Les mamans se rendent aussi souvent compte en comparant les couches lavables et jetables que les histoires de fuite sont moins fréquentes avec les premières. En effet pour éviter tout débordement, on ajoute à la couche et à la culotte imperméable une doublure absorbante ou un voile de protection en papier. On le jette après usage dans les toilettes avec les selles qu'il contient. Oui les couches lavables n'ont plus rien à voir avec les petites culottes d'antan. Aujourd'hui elles se ferment par des pressions ou des scratches et s'ajustent facilement à la morphologie de votre bébé.
 
Enfin il est bien entendu que la couche jetable a l'avantage d'absorber rapidement l'urine afin que votre bébé reste au sec plus longtemps. Aucune étude comparative n'est venue le prouver scientifiquement mais l'expérience montre que les petits qui ont porté des couches lavables ont été propres plus vite. Pourquoi ? Car ils ont ressenti plus vite la sensation désagréable d'être mouillé. Le pot devient alors la solution.

Côté planète

Chaque bébé entre 0 et 2 ans produit environ 500 kilos de déchets, sachant que chacune de ses couches jetables va mettre près de 500 ans à se dégrader. Et sans parler de la production qui implique la destruction de millions d'arbres et des rejets chimiques. Une démarche pas très écologique.
 
Si mettre des couches lavables à son bébé est plus respectuex de l'environnement, qu'en est-il de toutes les lessives nécessaires pour nettoyer les cinq à sept couches quotidiennes ? C'est une réputation qui décourage souvent les mamans. Ce principal désavantage peut être contrebalancé par une bonne organisation. Achetez un seau dans lequel vous pourrez stocker les couches. De cette manière, elles auront déjà trempé et vous pourrez utiliser un programme à basse température sur votre machine à laver.
 
Merci à Catherine Piraud-Rouet, auteur de "Planète maternage" (Marabout).
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience