• Maman
  • Enfants

Les 5 formalités à accomplir à la naissance de son bébé

Article par Julie MARTORY , le 16/04/2013 à 14h20 1 commentaire

Bébé est enfin arrivé, il dort paisiblement à vos côtés, dans son petit berceau. Mais avant même votre sortie de la maternité, certaines démarches sont à faire afin que ce nouveau petit être soit un citoyen à part entière. Notre check list des 5 formalités indispensables à accomplir après la naissance de bébé.

1/ Faire la déclaration de naissance
C'est cette démarche qui va reconnaître l'existence de votre enfant en l'inscrivant sur les registres d'état civil et permettre d'établir son acte de naissance. Attention, les délais sont serrés : la déclaration de naissance est à réaliser dans les trois jours suivant la naissance de bébé (jour de naissance non compris). Si bébé est né un mercredi, un jeudi ou un vendredi, ce délai est repoussé au lundi suivant. Seul le papa, ou à défaut une personne ayant assisté à l'accouchement (sage-femme, médecin ou autre personne) peut faire la démarche à la mairie de la ville de naissance de bébé. Pour vous faciliter la tâche, dans certaines maternités un agent de l'état civil passe voir les jeunes parents afin d'enregistrer leur déclaration de naissance.

Pour cette dernière, plusieurs papiers sont nécessaires :
- le certificat de naissance établi par le médecin ou la sage-femme
- votre livret de famille si vous en possédez déjà un
- l'acte de reconnaissance si vous l'avez fait avant la naissance
- le formulaire de déclaration conjointe de choix de nom le cas échéant

2/ Déclarer bébé à l'Assurance Maladie
Les premiers mois, bébé aura beaucoup de visites chez le pédiatre. Mieux vaut donc ne pas avoir à avancer les frais ! Aussi dans les plus brefs délais, rendez-vous à votre caisse d'Assurance Maladie ou adressez-lui par courrier la photocopie de votre livret de famille ou de l'extrait de l'acte de naissance, ainsi que le formulaire « Demande de rattachement des enfants à l'un ou aux deux parents assurés » (téléchargeable en ligne). Vous recevrez en retour une nouvelle attestation de vos droits, à garder précieusement.
A savoir : si vous êtes tous les deux assurés sociaux, votre enfant peut être rattaché à chacun d'entre vous, pratique pour les visites chez le docteur ou à la pharmacie.

3/ Ajouter votre enfant sur votre contrat de mutuelle
Pour la mutuelle, un extrait d'acte de naissance, une copie de votre attestation de droits à l'Assurance Maladie accompagnés d'une lettre précisant votre numéro de contrat sont généralement nécessaires. Mais mieux vaut passer un coup de fil à votre mutuelle pour vérifier ces modalités - et en profiter pour demander si votre contrat prévoit une petit prime naissance !

4/ Déclarer la naissance à la CAF
Ne tardez pas à faire cette démarche, car elle conditionne le versement des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Si vous êtes allocataire, remplissez en ligne le formulaire de déclaration dans la rubrique votre compte (attention, gardez-bien votre numéro d'allocataire et votre code confidentiel), puis envoyez une photocopie des pages de votre livret de famille ou l'extrait d'acte de naissance de l'enfant en tant que justificatif. Sinon, adressez par courrier à votre Caf l'un de ces justificatifs accompagnés de la déclaration de situation et de la déclaration de ressources (téléchargeables en ligne).

5/ Confirmer la pré-inscription en crèche
Si vous avez déposé un dossier pour la crèche, n'oubliez pas de confirmer votre pré-inscription après la naissance de bébé sous peine de voir votre demande annulée. Un acte de naissance est généralement demandé ; parfois, un coupon de confirmation est prévu dans le dossier d'inscription.

Infos pratiques
Le site sur toutes vos formalités administratives : www.service-public.fr
Le site de l'Assurance Maladie : www.ameli.fr
Le site de la CAF : www.caf.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience