• Maman
  • Enfants

C'est bientôt l'heure du dodo, comment faire ?

Article par , le 08/02/2011 à 14h00 , modifié le 08/02/2011 à 14h06 0 commentaire

Les cycles du sommeil de votre enfant sont différents selon leurs âges. A deux mois, à un an ou à quatre ans, votre bébé n'aura pas les mêmes besoins en sommeil. Et puis, il y a les petits et les gros dormeurs. Il faut donc apprendre et comprendre les cycles de sommeil pour aider votre bébé à bien dormir.

Lors de la semaine qui suit sa naissance, le nouveau-né passe son temps à dormir. Au cours des premières semaines, le nourrisson va dormir en moyenne 17 à 18 heures par jour. Ce sommeil est primordial. C'est pendant le sommeil que l'organisme produit surtout l'hormone de croissance.

Les bébés font-ils leurs nuits rapidement ?

Sur ce point, tous les bébés et les parents ne partent pas sur le même pied d'égalité. Certains font leur nuit très rapidement et d'autres auront besoin de quelques mois. Durant les premières semaines de sa vie, le nourrisson peut confondre le jour et la nuit. Ces réserves énergétiques étant encore faibles, il est donc tout à fait normal qu'il réclame son biberon ou le sein en pleine nuit. Si bébé est "indulgent" avec ses parents, le biberon nocturne pourra disparaître vers vingt-quatre mois.

Afin de répondre correctement aux besoins de votre bambin, il est donc primordial de connaître les cycles de sommeil. Quel que soit l'âge de l'enfant, il a aussi besoin d'un environnement calme, serein et sain pour favoriser l'endormissement et le sommeil.

Entre 0 et deux mois

En règle générale, le nouveau-né ne dort pas plus de deux à trois heures consécutives. L'enfant, plus sensible aux changements lumineux ou aux bruits, peut confondre le jour et la nuit ou se réveiller au moindre bruit. Vous pouvez l'aider à ne pas tomber dans ses travers. Comment ? En évitant de l'endormir dans la pénombre (quand il fait jour) et de le plonger dans un silence complet. Plusieurs phases composent le sommeil du nouveau-né :

- Une phase de sommeil agité : bébé dort mais il bouge beaucoup, ses yeux sont parfois entrouverts et son visage peut sourire ou faire une grimace. Ce sommeil peut être entrecoupé de courtes phases d'éveil. Il est important de ne pas réveiller le nouveau-né car même si le sommeil est agité, il est sur le point de passer en phase de sommeil calme.

- Une phase de sommeil calme : il dort profondément et est immobile. La durée de ce sommeil calme est souvent courte dans les premiers mois de la vie du nourrisson. Au fil des mois, il dormira plus profondément et ses nuits seront plus longues.
Une phase de veille calme : elle succède donc au sommeil profond. Durant cette étape, bébé est éveillé, il ne pleure pas, il ne gémit pas et il observe. Il lui arrive même de se rendormir.

- Une phase de veille agitée : il gesticule, il grimace, il va gémir. Bébé est totalement réveillé.

Quoi qu'il en soit, il faut laisser bébé se réveiller tout seul en ne pas le réveiller sous prétexte qu'il faut le faire manger, le changer ou l'exposer au regard des petits curieux venus contempler votre merveille. S'l peine à s'endormir, vous pouvez le bercer mais il faudra rapidement diminuer cette aide car bébé doit s'endormir tout seul.

Entre 2 et 6/9 mois 

Le cycle de sommeil, qui passe à 70 minutes, est composé de trois phases : sommeil paradoxal, sommeil lent et sommeil lent profond. A partir de son deuxième mois, l'enfant dormira six à huit heures la nuit.

 

A partir de quatre mois, les nuits de bébé durent généralement entre huit et neuf heures mais il risque de vous sortir du lit assez tôt le matin. Les matinées et les après-midi seront entrecoupés de pauses sommeil. Durant cette période, une grande majorité d'enfants vont acquérir un bon rythme de sommeil si les parents jouent parfaitement leur rôle : laisser les volets ouverts durant la journée afin qu'il ne confonde pas le jour et la nuit puis en mettant sur pied un emploi du temps régulier concernant les différentes activités de la journée de bébé : repas, promenade, bain, câlins à papa...

Après 6 mois

Ces cycles de sommeil durent de 90 à 120 minutes. Chaque cycle est composé de cinq phases : sommeil lent très léger, sommeil lent léger, sommeil lent profond, sommeil lent très profond, sommeil paradoxal. Bébé dormira en moyenne quinze heures par jour. En ce qui concerne la sieste dite matinale, elle pourra disparaître entre 15 et 18 mois.

A savoir

Jusqu'à quatre ans, il aura besoin de douze à quatorze heures de sommeil.  Le jeune enfant doit être couché à heures fixes et régulières.

Le sommeil de l'enfant scolarisé

Les écoliers, les collégiens mais aussi les lycéens doivent bénéficier d'un sommeil régulier et d'une durée de sommeil suffisante. Une insuffisance de sommeil est préjudiciable à la santé mais aussi à l'efficacité des apprentissages scolaires.

Et la sieste ?

De trois mois à deux ans environ, l'enfant peut faire trois siestes : une heure le matin, deux heures en début d'après-midi et une petite en fin de journée. Après deux ans, une sieste d'environ deux heures en début d'après-midi suffit en règle générale. Je dis bien en règle générale car il y a des enfants qui vont plus dormir et d'autres beaucoup moins.

Fatigué ou pas ? Comment le savoir ?

Bébé va présenter des signes de fatigue qui peuvent être un pouce dans la bouche, des bâillements, des paupières lourdes, de l'hyperactivité, des pleurs ou de la mauvaise humeur. C'est le moment de le coucher car bébé est dans sa phase d'endormissement.

S'endormir dans un environnement calme

C'est primordial pour le nourrisson. Il ne faut pas que le grand frère ou la grande sœur -par exemple- viennent l'exciter. En revanche, un câlin, un petit bisou ou encore une berceuse peuvent le rassurer et lui permettre de s'endormir plus facilement. Un petit conseil de maman : il ne faut pas attendre qu'il s'endorme pour quitter la chambre car bébé doit apprendre à gérer les séparations.

Comment le coucher : sur le dos, sur le ventre, sur le côté ?

Quand j'ai eu mon petit garçon, qui est aujourd'hui devenu un bel adolescent, les normes de couchage étaient de préférence sur le côté. Aujourd'hui les médecins sont unanimes : coucher les bébés sur le dos diminue le risque de mort subite chez le nourrisson.

Non à l'oreiller, à la couette...

Jusqu'à au moins son premier anniversaire, l'oreiller est proscrit. Il n'a pas besoin de couette ou encore de couverture. En revanche, vous pouvez le glisser dans une gigoteuse ou une turbulette quand les nuits d'hiver sont froides. Enfin la température de sa chambre doit être à environ 18°C.

Attention

Si son sommeil est trop souvent perturbé, les médecins parlent alors de troubles du sommeil et il faut donc consulter.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience