• Maman
  • Enfants

Le prénom Nicolas, ce qu'il faut savoir

Article par , le 05/12/2009 à 17h30 , modifié le 16/12/2009 à 15h11 0 commentaire

Le 6 décembre c'est la Saint-Nicolas ! Ce prénom, à la fois classique et tendance, concerne 377 000 personnes dans le pays. Petit tour d'horizon de ce prénom qui figure dans le top 50 des Français.

Nicolas vient du grec nikê, "victoire", et laios, "peuple". Nicolas fut l'un des saints les plus populaires de la fin du Moyen-Âge, et ce prénom est champion des naissances aux XVIIe et XVIIIe siècles, notamment dans la moitié nord de la France. Puis il devient rare jusqu'en 1957. Son record fut en 1980 : 21 803 bébés ont été prénommés Nicolas cette année-là !

Saint Nicolas est né en Asie Mineure au IVe siècle. Evêque de Myre, il lutte contre le paganisme et devient un protecteur de l'enfance. Il est aussi le patron des brasseurs, des fiancés, des orfèvres, des écoliers (on pense bien sûr au Petit Nicolas, l'écolier modèle !). Nicolas est même le patron des marchands de vin et des apiculteurs ! La légende du Père Noël a été créée à partir du personnage de Saint-Nicolas.

Les Nicolas sont secrets, réservés, ils n'aiment pas parler d'eux. Dotés d'un certain charme, ils n'en font pas forcément usage mais préfèrent séduire par leur esprit critique et leur sens de l'analyse. Ils aiment la tranquillité, l'étude, la réflexion, et sont attirés par les sciences d'avant-garde comme l'informatique.

Les variantes : Caelan, Nicaise, Nicky, Nicol, Nicolai, Nicolino, Nikita.
Variantes bretonnes : Kola, Kolaig, Kolaz, KoldoNikolaz.

=> Et vous, si vous deviez changer de prénom, le quel choisiriez-vous ? 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience