• Maman
  • Enfants

Le don de sang de cordon, à quoi ça sert ?

Article par , le 17/05/2013 à 10h30 0 commentaire

Faire don du sang de cordon de son bébé est aujourd'hui possible dans des dizaines de maternités en France. A quoi sert ce don et comment a-t-il lieu ? Réponses avec l'Agence de Biomédecine.

Le sang de cordon : qu'est-ce que c'est ?
Le sang de cordon est le sang présent dans le placenta de la maman et dans le cordon ombilical du nouveau-né. Sur le plan médical, il est très intéressant car il contient des cellules spécifiques : les cellules souches hématopoïétiques. Ces cellules, que l'on trouve également dans la moelle osseuse, ont la particularité de produire toutes les cellules de notre sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes).

Comment donner le sang de cordon ?
Vous êtes enceinte et aimerez faire un petit geste ? C'est possible si la maternité dans laquelle est prévu votre accouchement pratique le don de sang de cordon. "Toutes les maternités ne le pratiquent pas en effet, car c'est un don très encadré qui demande une certaine organisation et la formation des sages-femmes", nous précise-t-on à l'Agence de Biomédecine.

Dès votre quatrième mois de grossesse, vous pouvez en parler à votre sage-femme ou gynécologue qui étudiera vos antécédents médicaux et familiaux. Certaines maladies (génétique, cancéreuse, auto-immune) chez la maman, le papa ou la fratrie sont en effet des contre-indications au don.

Le jour J, dans les minutes suivant la naissance du bébé, le sang sera prélevé avec une petite aiguille au niveau du cordon. "Ce geste est indolore et sans risque pour le bébé et la maman", assure l'Agence de Biomédecine. Puis le l'échantillon sera transporté dans une banque de sang placentaire où il sera analysé et conservé congelé, jusqu'à une éventuelle utilisation.

Comment sera utilisé le sang de cordon ?
Les cellules présentes dans le sang de cordon ayant la particularité de reconstituer le système sanguin, elles sont utilisées majoritairement pour des patients ayant une maladie du sang (leucémie, lymphome). Mais pour pouvoir être utilisé, il doit y avoir parfaite compatibilité entre le profil biologique du donneur. "Parfois, il arrive que le sang ne contienne pas assez de cellules pour une greffe. Il pourra alors être utilisé pour la recherche", nous précise-t-on. En revanche, il n'y a aujourd'hui aucun fondement scientifique prouvant l'intérêt de conserver son propre sang de cordon, contrairement aux arguments avancés par certaines banques privées de sang de cordon en Europe.

En savoir plus :
Site de l'Agence de Biomédecine sur le don de sang de cordon : www.dondesangdecordon.fr

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience