• Maman
  • Enfants

Le co-dodo : pour ou contre dormir avec bébé ?

Article par Julie Lemière , le 26/05/2011 à 18h36 , modifié le 26/05/2011 à 18h40 0 commentaire

Le Co dodo, encore appelé Co sleeping est au centre de bon nombre de discussions entre mamans. Est-ce bon de dormir avec son enfant, qu'est ce que cela peut impliquer ? Les avis sont partagés.

Très décrié en France, le cododo est pratiqué dans plusieurs pays du monde. Quand notre enfant vient au monde, les nuits sont courtes, il faut le nourrir, attendre qu'il digère et le rendormir avant de recommencer quelques heures plus tard.

Fatigués, les parents finissent souvent par faire dormir leur bébé avec eux pour éviter de passer la nuit à faire des aller-retours entre leur chambre et celle de l'enfant. Preuve que le cododo redevient à la mode, certains fabricants proposent aujourd'hui des lits bébés à coller à celui de parents. Ainsi, c'est chacun son lit mais tous dans la même pièce ! Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Certains diront qu'ils n'y voient pas de mal et s'improviseront ardents défenseur de cette cause en mettant en avant un rapport affectif plus intense avec l'enfant, une diminution de ses angoisses et surtout une surveillance continue durant son sommeil. Face à eux, il ya ceux qui pointent du doigt les risques de cette pratique :
-risque d'étouffement du bébé s'il dort entre ses deux parents
-chute du lit
-difficulté à le sevrer
Au-delà de ces risques que peut encourir l'enfant, la question de l'intimité du couple se pose, car si l'enfant est présent dans leur lit conjugal, les époux n'auront plus que très peu de moments à deux.

Témoignage de Pauline, maman de 33 ans d'une fille de 7 ans

Pourquoi avez-vous décidé de dormir avec votre enfant ?
En fait, j'ai connu une rupture assez douloureuse, je vivais donc seule avec ma fille. Le soir, j'étais prise d'insomnie et dès qu'elle se réveillait pour venir dormir ave moi, je ne lui disais pas non. J'étais en manque de tendresse et je comblais ce manque en étant excessive avec mon enfant.

Cela a duré longtemps ?

Non, sauf qu'à partir du moment où je ne l'acceptais plus avec moi, elle ne comprenait pas. Elle adorait dormir avec moi, me tenir la main en s'endormant... et du jour au lendemain, j'ai rétablis les règles du « chacun dans sa chambre » et elle l'a très mal vécue.

Comment avez-vous réussi à vous en sortir ?
Je suis allée consulter un pédopsychiatre. En reconnaissant mes erreurs, il m'a expliqué que cela arrivait régulièrement. Il a expliqué à mon enfant la notion d'intimité. Que la nuit venue, chacun dormait dans sa chambre et que ce n'était pas dans la normalité de dormir tout le temps avec sa maman. Enfin, il a touché une corde sensible en lui disant que si elle continuait, elle n'irait jamais dormir chez des copines car ce serait difficile pour moi d‘aller dormir avec elle là-bas.

Votre enfant l'a accepté ?
Elle a compris mais de là à accepter, il y a eu tout un chemin. Néanmoins, aujourd'hui, elle ne vient me rejoindre dans mon lit que quand elle est malade ou qu'elle a fait un cauchemar. Je la console et la rassure et un quart d'heure plus tard, je la recouche sans qu'elle s'y oppose.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience