• Maman
  • Enfants

Lait de croissance et lait de vache : quelles différences ?

Article par Caroline CROS , le 17/04/2013 à 10h16 , modifié le 17/04/2013 à 10h28 0 commentaire

Dès sa naissance, le nouveau-né comble ses besoins nutritionnels avec du lait de 1er puis 2ème âge ou avec le lait maternel. A partir de 10 mois, l'alimentation de bébé se diversifie et on se pose alors la question : doit-on continuer à lui donner un lait 3ème âge ou peut-il consommer du lait traditionnel ? Quelles sont les différences entre les deux ?

Même si vers l'âge de 10/12 mois l'alimentation de bébé est déjà très variée, le lait constitue un complément essentiel à son équilibre alimentaire. Votre enfant en aura besoin jusqu'à ces 3 ans. Mais si bébé commence à manger comme un grand, peut-il boire le même lait que toute la famille ?

Lait de croissance VS lait de vache
Le lait de croissance et le lait de vache n'ont pas exactement la même composition. Comme son nom l'indique, le lait de croissance est spécialement conçu pour la croissance de bébé et son intérêt est incontestable. Enrichi en vitamines (A,D,E et vitamines du groupe B), il contient également plus de minéraux (notamment fer et zinc), essentiels à la fabrication des globules rouges, et donc favorisant le développement du système immunitaire. Le lait de vache est plus riche en protéines que le lait de croissance. Même si la différence reste moindre (3,2 grammes pour le lait traditionnel et 2 grammes pour le lait infantile), autant apporter au corps de bébé la quantité juste, sans excès. Il faut savoir qu'à long terme, un apport trop riche en protéines chez bébé augmenterait le risque d'obésité et de surpoids chez l'enfant. Autre point négatif du lait de vache : les graisses saturées. Le lait de croissance a été conçu pour apporter plus de graisses insaturées, c'est à dire des acides gras essentiels (oméga 3) indispensables au bon fonctionnement du système nerveux du bébé.

Le bon équilibre
Les premiers mois de la diversification alimentaire de votre bébé, le lait de croissance et le lait maternel permettent de combler ses besoins nutritionnels à juste mesure. Petit à petit votre enfant intégrera dans son alimentation de plus en plus d'aliments lui apportant leur lot de minéraux et vitamines, jusqu'à ce que tous les groupes d'aliments soient introduits dans son assiette !

Cependant, ne paniquez pas si un dimanche ou un jour férié vous vous retrouvez en panne de lait de croissance. Sachez que pour quelques jours, le lait de vache est tout à fait adapté.

Le prix
Beaucoup de mamans se tournent vers le lait traditionnel pour des raisons économiques. En effet, le lait de vache reste incontestablement moins cher que le lait de croissance.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience