• Maman
  • Enfants

La saga des marques : Mattel

Article par , le 01/06/2009 à 13h00 0 commentaire

Au nom de Mattel est associé inextricablement à la poupée Barbie. Mais le géant américain du jouet n'a pas qu'un hit dans sa hotte. Pour la petite histoire, voici comment est née la marquee...

Harold Mattson et Elliot Handler, ce sont les deux papas de Mattel, les fondateurs américains de la plus grande société mondiale de jouets. Pourquoi « Mattel » ? Parce que « Matt » de Mattson et « El » d'Elliot !

En 1945, les débuts de Mattel se font dans un garage de Californie pour vendre des cadres photos. Rapidement, les deux hommes commencent à fabriquer des accessoires de poupées : la première pierre est posée ! Mais les associés se séparent et seul Elliot Handler reste à la barre du bateau.

En 1955, Mattel commence des publicités dans le Mickey Mouse Club. C'est là que la société lance un de ses premiers succès : le Burp Gun, un pistolet au mécanisme automatique.

En 1959, Mattel conçoit une poupée radicalement différente. Créée par Ruth Handler, la poupée a des formes non de poupon mais de jeune mannequin gracile et doit son nom à la fille de Ruth, Barbara. Celle-ci lui a inspiré cette poupée d'après l'intérêt que la petite avait des poupées en papier prédécoupées. La télévision assure à Barbie une promotion des plus efficaces. Elle remporte le cœur des fillettes en même temps que leur admiration.

Barbie est, alors, une jeune femme soumise qui pose modestement son regard vers le bas. Mais au fil des ans, Barbie suit l'évolution sociale : elle a différents métiers, conduit une voiture, se voit attribuer un compagnon, Ken, en 1961, et prend même différentes couleurs de peau. Elle est habillée par les plus grands couturiers et adopte parfois les traits d'une star.

En 1972, Mattel devient Mattel Inc. et se structure en sept départements. Ce changement intervient trois ans avant le départ de Ruth et Elliot Handler.

En 1982, le succès des Maîtres de l'Univers occupe le devant de la scène du jouet. Les hommes poupées génèrent à eux seuls un chiffre d'affaires de 400 millions de dollars en 1985 !

1986 est l'année où Mattel signe un accord avec Bandaï, le premier fabricant de jouets japonais.

Fisher Price, le leader de jeux d'éveil, rejoint le groupe quant à lui en 1993. En 1996, c'est sous la marque Fisher Price que le célèbre Elmo remportera les suffrages des plus jeunes enfants. En 1998, la marque de jeux d'éveil atteint des sommets en devenant le numéro un. Il bénéficie d'un portefeuille de licences alléchantes telles que Disney, Winnie l'ourson, 1 rue Sésame...

1997 est une année événement dans le monde de Barbie : sa bande d'amies s'enrichit de Becky, une poupée dans un fauteuil roulant.

En 2000, Mattel s'allie à Harry Potter ! Le petit magicien a toute une gamme de jeux d'éveil et de jouets pour amuser les enfants du monde entier.

2001 signe l'entrée fracassante de Barbie au cinéma ! La poupée star danse dans le ballet Casse-Noisette. 2001 est aussi l'année de l'attentat des Twin Towers et Mattel fait une donation plus que généreuse à la Croix Rouge américaine.

Mattel a développé de nombreux jeux dont nous avons tous entendu parler, quelque soit notre âge : Big Jim, Polly Pocket, Scrabble... c'est Mattel ! Chaque Noël voit Mattel prendre d'assaut les têtes de gondole et sortir des jeux d'éveil et jouets pour toute la famille.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience