• Maman
  • Enfants

La prévention chez les tout-petits, mode d'emploi

Article par Anne-Flore GASPAR-LOLLIOT , le 26/04/2013 à 10h53 , modifié le 26/04/2013 à 11h04 0 commentaire

Si le message "ne laissez pas bébé seul dans le bain/sur la table à langer" commence à être enregistré et appliqué, beaucoup d'autres mesures de prévention restent encore à intégrer par les parents.

Les chiffres
Pour les jeunes enfants entre 0 et 4 ans, l'intérieur du foyer constitue le principal lieu d'accident (plus de 80 %)*. Les chutes sont les plus fréquentes puisqu'elles représentent 73 % des causes d'accident chez les moins de 1 an (les contusions constituant 70 % des lésions chez les enfants de cet âge). La partie du corps la plus touchée chez les enfants est la tête, trois quarts des troubles liés aux accidents de la vie courante (AcVC) chez les enfants de moins de 1 an** étant dus à des lésions sur cette partie du corps.

Le rôle des adultes
Comme le souligne Jean-Paul Lechien, créateur et président de l'Institut de Prévention des Accidents Domestiques (Ipad), "le seul responsable des accidents survenant à un enfant de moins d'1 an est l'adulte". En effet, un bébé dépendant et généralement en plein apprentissage de la marche est loin d'avoir intégré toutes les dangers que comportent ses différents lieux de vie. Il incombe donc bien évidemment aux adultes qui l'entourent (parents, grands-parents, nounous...) d'assurer sa sécurité quotidienne et pour cela, il n'existe pas d'appareil miracle ni de gadget secret : la seule arme, c'est la surveillance. Vous n'empêcherez jamais bébé de trébucher et de tomber par terre ou de se cogner sur un coin de table, mais vous pouvez limiter les dégâts en évitant les traumatismes plus graves.

A chaque étape du développement de l'enfant ses risques
A chaque étape du développement de bébé, il faut se réadapter, se "mettre à jour" afin de veiller au mieux à sa sécurité.
Voici quelques repères donnés par la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme (FFSS) :

Dès sa naissance : veillez à le coucher sur le dos et à ne jamais le laisser seul hormis dans son lit, que ce soit dans son bain, sur la table à langer, dans la maison ou dans la voiture.

Entre 3 et 6 mois : bébé commence à attraper les objets à sa portée. Il peut se retourner, rouler sur le côté et tomber de la table à langer, du lit ou du canapé. Petit à petit, il commence également à se tenir assis mais il n'est pas capable de garder son équilibre, ni de se maintenir assis.

Entre 6 et 9 mois, bébé apprend progressivement à se déplacer en rampant puis à quatre pattes. Il porte aussi tous les objets à sa bouche : attention aux risques d'étouffement (petits objets, petits aliments...) et d'intoxication (pastilles prises anti-moustiques, bassines d'eau de javel...).
Entre 9 et 18 mois, bébé se met debout et marche. Attention aux chutes dans les escaliers, aux brûlures dans la cuisine et aux produits ménagers qu'il pourrait avaler. Pour Jean-Paul Lechien, il ne faut pas hésiter à féliciter bébé et lui dire "oui" pour chacun de ses progrès, afin que ce dernier comprenne davantage le sens du "non" lorsqu'on lui interdit quelque chose pour son bien. D'autant que, selon lui, "un bébé regarde toujours ses parents au moment de faire une bêtise". A vous d'adopter l'attitude qui convient et de ne pas rester indifférent pour le dissuader de la commettre.

A partir de 18 mois, bébé est plus autonome. Il comprend les mises en garde de ses parents mais cherche à les imiter en grimpant partout, ce qui augmente les risques de chutes. Attention aux fenêtres ouvertes et aux meubles ou objets placés devant qui pourraient lui servir de marchepied.

A partir de 2 ans, bébé monte et descend seul les escaliers, sait ouvrir les portes et explore le monde. Même s'il est moins dépendant, il n'est pas conscient de la plupart des dangers pour autant. Ce n'est pas le moment de relâcher l'attention.

A partir de 3 ans, il prend de l'assurance, se dépense beaucoup et commence à maîtriser le langage. Il fait peu à peu la différence entre ce qui est permis et ce qui est interdit mais il n'est pas capable de mesurer les risques qu'il prend et les accidents sont souvent plus graves. Continuez de le mettre en garde et d'avoir un œil sur lui.

Anticipation, vigilance et surveillance avant tout
Si certains gestes de prévention tombent sous le sens, d'autres moins. Ainsi, pour ne pas créer de situation à risque, pensez toujours à :
• Eviter de placer une chaise sous une fenêtre,
• Débrancher et ranger le chargeur à fil du portable dès qu'il n'est plus utilisé,
• Ne pas laisser de couteau ou de tasse brûlante sur la table basse du salon,
• Surveiller bébé dans son bain (ce qui ne signifie pas seulement rester dans la salle de bain et fouiller dans ses placards en lui tournant le dos par exemple, mais constamment le regarder), mettre hors de sa portée les objets (potentiellement) dangereux comme le rasoir ou le sèche-cheveux,
• Ne pas inonder le lit de bébé de peluches et ne jamais le laisser dormir avec un foulard, un cordon ou un collier, autant de risques de strangulation et d'étouffement seront ainsi évités.
• Mettre les produits toxiques (laissés dans leur récipient d'origine et pas transvasés dans une bouteille d'eau minérale par exemple) hors de la portée de bébé, idem pour les médicaments et les outils de bricolage (on oublie souvent de les ranger immédiatement après s'en être servi : comptez alors sur bébé pour se précipiter sur le cutter ou le marteau dès qu'il le verra traîner par terre).

Et lorsque vous arrivez dans un environnement nouveau, que ce soit chez des amis ou dans le chalet de location à la montagne, Jean-Paul Lechien conseille quelque chose d'un peu régressif mais de toujours très utile : "mettez-vous à quatre pattes pour explorer ce nouveau milieu et vous prendrez alors conscience de tout ce qui est la portée de bébé et potentiellement dangereux comme un napperon sur lequel serait posé un vase un peu lourd".


*Source : Invs, Epac 2002 - 2003
**Source : Enquête Santé et Protection Sociale (SPS) 2002 de l'IRDES sur Accidents de la vie courante.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience