• Maman
  • Enfants

La méthode Montessori : pour des enfants stimulés, curieux et autonomes

Article par Caroline CROS , le 13/06/2013 à 15h51 , modifié le 13/06/2013 à 16h15 0 commentaire

Charlotte Poussin est éducatrice Montessori et Directrice d'école. Mère de 4 enfants, elle a choisi de les élever en s'inspirant de l'approche montessorienne et souhaite promouvoir cette méthode dans nos chaumières ! Déjà auteure du best-seller "Apprends-moi à faire seul, la pédagogie Montessori expliquée aux parents" (Eyrolles), elle prépare actuellement une série de coffrets Montessori dont le premier devrait être disponible à la rentrée prochaine.

Plurielles.fr : comment est née la pédagogie Montessori ?
Charlotte Poussin : Maria Montessori fut la première femme médecin en Italie, à la fin du XIXème siècle. Elle fit aussi des études de psychologie et se consacra tout d'abord aux enfants à besoins spécifiques. Puis c'est à tous les enfants qu'elle dédia sa vie avec passion, mettant en place du matériel pédagogique scientifiquement élaboré à leur service et proposant à tous de poser un nouveau regard sur l'enfant et l'adolescent. Elle les observa avec la rigueur nécessaire à toute démarche scientifique mais aussi avec une grande bienveillance. Elle affirma elle-même ne rien avoir découvert et avoir tout appris des enfants. La première école Montessori, appelée "maison des enfants" vit le jour en 1907, dans un quartier pauvre de Rome. Maria Montessori y accueillait une cinquantaine d'enfants désœuvrés. Les progrès qu'ils y firent de façon spontanée furent si remarquables que l'on vint du monde entier pour le constater. Maria Montessori voyagea tout au long de sa vie, mettant en place des centres de formation pédagogique à travers le monde.

Quels sont les principaux objectifs de cet enseignement ?
L'approche montessorienne développe l'estime de soi qui va de pair avec la confiance en soi, l'autonomie, l'autodiscipline, le goût d'apprendre et bien sûr la paix intérieure et le bonheur.

Quelles sont les principales différences entre la méthode Montessori et l'enseignement traditionnel ?
La pédagogie Montessori favorise l'esprit de recherche, l'initiative, la créativité, la collaboration. Les cours ne sont pas écoutés par les élèves de façon passive puis restitués lors d'évaluations et d'interrogations surprises. Les enfants sont acteurs de leurs apprentissages et développent de véritables intérêts pour ce qu'ils apprennent. Ils travaillent pour eux, et non pour leur enseignant ou leurs parents, ils travaillent avec les autres enfants et non pas en compétition avec les autres élèves.

Concrètement, dans une même classe, ils ne font pas tous la même chose à la fois, travaillent seul ou en petits groupe, à leur rythme et en suivant leurs motivations.

Comment sont organisées les classes dans une école Montessori ?
Les enfants sont regroupés par tranche d'âge : de 3 à 6 ans, de 6 à 9 ans et de 9 à 12 ans. Ces deux dernières sont souvent regroupées aussi. Ces tranches d'âge correspondent à celles du développement de l'enfant, observées par Maria Montessori. Les enfants restent donc plusieurs années dans la même ambiance. Cela leur permet de ne pas être poussés ni freinés, tout en étant bien sûr stimulés. Ils peuvent donc être à cheval sur plusieurs niveaux de l'éducation nationale. Mais en Montessori on ne parle pas d'avance ni de retard. Chacun avance à un rythme qui lui est propre mais tout le monde progresse et acquiert tous les apprentissages. Il y a entre 25 et 35 enfants par classe avec deux éducatrices.

Comment se déroule une journée type au sein d'un établissement montessorien ?
Les enfants travaillent pendant des intervalles deux heures et demi minimum sans interruption afin que chacun puisse atteindre le degré optimal de concentration. Celui-ci est personnel à chacun et n'est jamais atteint lorsque l'enfant est interrompu dans son travail à un mauvais moment. C'est pourquoi il n'y a pas de récréation commune à tous et à heure fixe pendant la matinée ou l'après-midi. Chaque enfant se fait des pauses intellectuelles quand il en a besoin en allant dans la bibliothèque où dans le coin réservé à l'atelier d'art. Ainsi il se ressource sans gêner les autres. Une grande récréation permet aux enfants de s'aérer longtemps à l'heure du déjeuner et la journée termine plus tôt que dans les écoles traditionnelles pour permettre aux enfants de bien se dépenser physiquement et de s'aérer.

Comment les enfants sont-ils évalués ?
Les éducatrices évaluent les enfants en les observant travailler et manipuler le matériel. Elles les interrogent et leur font des dictées. Elles lisent leurs cahiers et savent exactement où chaque enfant en est. En revanche il n'y a pas de notes ni de comparaison entre les élèves. Les parents reçoivent des comptes rendus régulièrement. Mais l'essentiel est l'autocorrection qui joue un rôle fondamental dans la pédagogie Montessori. Le but est que l'enfant soit capable de s'autoévaluer. La correction ne doit pas toujours venir de l'extérieur car cela rend passif et peut générer des complexes. Le plus important est que l'enfant considère l'erreur comme une étape vers la réussite.

La méthode Montessori est-elle réservée aux enfants précoces ?
Absolument pas même si elle est très bénéfique pour eux. Elle s'adapte à tous, aux lents comme aux rapides, aux enfants à haut potentiel comme aux enfants en difficulté, mais aussi bien sûr aux enfants qui ne sont ni l'un ni l'autre ! Et le plus merveilleux est que dans une classe Montessori, tous les enfants cohabitent sans que les particularités des uns ou des autres ne soient stigmatisées.

Les écoles Montessori sont-elles accessibles à tous ?
Le statut des écoles Montessori en France est celui d'école hors contrat et donc sans subvention, ce qui explique le coût élevé de la scolarité. C'est regrettable et empêche certain d'accéder librement à cette pédagogie alors qu'ils y adhèrent. Mon plus grand souhait est que cette pédagogie soit un jour proposée par des établissements publics. C'est le cas d'une classe exceptionnelle à Gennevilliers depuis septembre 2011. Puisse ce cas se démultiplier. Ceci dit, même dans les établissements hors contrat, on voit des parents de milieu social peu aisé qui font de gros sacrifices pour offrir cette pédagogie à leurs enfants. Maria Montessori était une femme catholique mais sa pédagogie est ouverte à toutes les religions et très peu d'école Montessori sont religieuses en France.

Un enfant qui a suivi un enseignement Montessori rencontrera-t-il des difficultés pour s'intégrer dans le système public ?
Les enfants ayant bénéficié d'une éducation montessorienne sont très bien dans leur peau et très adaptables, cela leur permet de bien s'acclimater aux écoles traditionnelles lorsque cela est nécessaire, même s'ils le font parfois avec regret... Mes aînés, pour prendre un exemple personnel, ont très bien vécu cette transition. Je ne connais pas de cas de mauvaise adaptation.

Les enfants qui ont été dans des écoles Montessori en garde la plupart du temps ce que j'appellerai une certaine "colonne vertébrale" qui leur permet de se tenir droit, heureux et sûrs d'eux en toutes circonstances, curieux et désireux d'apprendre.

Où en est-on avec la méthode Montessori en France ?
Si l'on compare le développement de la pédagogie Montessori en France avec sa situation dans les pays voisins, on constate que nous ne sommes pas en avance... On ne compte qu'une centaine d'école en France ! Après avoir vécu 10 ans entre l'Amérique du Sud et du Nord, dix années pendant lesquelles je n'ai jamais été amenée à expliquer ce qu'était Montessori car tout le monde connaissait, j'ai été surprise de réaliser en rentrant en France que cela y était toujours inconnu et qu'il y avait beaucoup de préjugés : méthode permissive pour enfants-rois et autre qualificatifs sectaires... C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité promouvoir l'approche montessorienne en expliquant ses principes fondamentaux et ses apports dans un exposé simple "Apprends-moi à faire seul, la pédagogie Montessori expliquée aux parents" (Eyrolles). Ce livre invite tous ceux qui ont la chance de côtoyer des enfants à poser sur eux un regard nouveau.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience