• Maman
  • Enfants

La grande histoire du nombril de bébé

Article par Mathilde SEGUIS , le 12/12/2012 à 17h00 0 commentaire

Plutôt rentré ou plutôt dehors, le nombril est l'objet de discussions sans fin entre enfants, sans compter les contes qui alimentent leurs fantasmes. Et si vous deviez lui raconter d'où il vient, que lui diriez-vous ?

Les origines
Le nombril est la marque à la fois d'une disparition, celle du cordon ombilical coupé à la naissance et d'une apparition, la venue au monde. Belle symbolique pour une chose a priori inutile. Le nombril a plusieurs formes qu'on peut classer en 2 catégories principales, les rentrés et les dehors. Les fantasmes autour de la beauté des uns ou des autres, les contes millénaires expliquant l'origine du nombril, prouvent que c'est un endroit du corps qui suscite bien des interrogations.

Le lien à la mère
Jusqu'à sa naissance, un bébé n'a donc pas de nombril mais un cordon ombilical qui « fait le lien » avec sa mère. Par lui il reçoit les nutriments dont il a besoin pour son développement : une veine et deux artères compose ce tube mou, la veine pour transporter l'oxygène et la nourriture, et les artères servant à évacuer les déchets du fœtus. C'est l'élément-clé de la grossesse qui symbolise à lui seul l'attachement à la mère. Couper le cordon ombilical n'est donc pas anodin, c'est la rupture avec le monde que bébé avait connu pendant ses neufs mois.

Le début de la vie
S'il y a peut-être une chose à garder, c'est l'idée que la vie de bébé commence avec le nombril. Lorsqu'on coupe le cordon ombilical, le système de circulation air/sang se met pour la première fois en marche dans l'organisme et c'est aussi la première respiration de votre enfant. Quoi de plus beau alors que ce nombril pour expliquer l'origine de la vie ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de Maman
logAudience